Editions de l'Aube

  • Le grand enfumage : immigration et populisme dans sept pays européens

    Hervé Le Bras

    • Editions de l'aube
    • 3 Février 2022

    Même si les partis populistes d'extrême droite ont connu un développement différent dans les pays étudiés dans cet ouvrage (Autriche, Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie, Suisse), ils ont en commun de nombreux caractères. Parmi ceux-ci, l'un des plus inquiétants touche à l'évolution de leur ligne idéologique. La notion de grand remplacement prolongeant celle du rejet de l'immigration en est un indice, mais plus généralement, après s'être dégagés des groupuscules nostalgiques du nazisme, du franquisme ou du fascisme et avoir tenté de présenter une façade respectable, force est de constater que les partis populistes de ces pays évoluent vers une vision identitaire. Un livre admirablement construit et documenté.

    Hervé Le Bras est démographe et historien, auteur de plusieurs ouvrages dont récemment, chez le même éditeur, Se sentir bien dans une France qui va mal et Serons-nous submergés ?

  • Sexisme sur la voix publique : femmes, éloquence et politique

    Marlène Coulomb-Gully

    • Editions de l'aube
    • 3 Mars 2022

    Réputées bavardes dans l'espace privé (est-ce si sûr?), les femmes furent longtemps interdites de parole publique. Aujourd'hui encore, alors qu'elles sont autorisées voire incitées à s'exprimer, leurs voix sont critiquées, décriées, huées, comme si à travers elles, il s'agissait toujours de contester la légitimité et la place des femmes en politique. Dire que leurs voix sont inaudibles ou trop aigües voire hystériques, c'est dire des femmes qu'elles sont «de trop» dans cette arène longtemps exclusivement masculine. Nous sommes donc parties à la recherche de ces voix, certaines bien connues, d'autres moins, en privilégiant un lieu l'Assemblée nationale , une fonction porte-parole du gouvernement , une situation le parcours et le débat présidentiels.

    Marlène Coulomb-Gully est professeure émérite à l'Université Jean Jaurès de Toulouse et membre du Laboratoire d'Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (LERASS) où elle travaille sur la communication politique, le genre et les médias. Membre du Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) de 2013 à 2018, elle a rejoint depuis l'Observatoire «Égalité, éducation et cohésion sociale» du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA).

  • S'aimer à l'ère des masques et des écrans Nouv.

    S'aimer à l'ère des masques et des écrans

    Pascal Lardellier

    • Editions de l'aube
    • 5 Mai 2022

    Ce livre pose le dernier clou sur le cercueil du couple tel qu'on l'a connu et aimé. Car oui, nous avons tant aimé les clichés de l'« amour-toujours » ! Mais ça, c'était avant. Avant le couple à date de péremption estampillée Tinder. Avant les amours jetables de Meetic, avant les relations « sans contact » made in Covid. Et avant que les polyamoureux ne concurrencent les No sex sur la nouvelle Carte des Tendres. En clair, à société précaire, amours en CDD. Ces pages proposent une analyse lucide des métamorphoses qu'ont connu l'amour et le couple à l'ère du libéralisme triomphant et des nouvelles technologies, mais aussi de Me too, de la pandémie et de la guerre des genres. Ce qui n'empêche pas l'idéologie romantique de façonner encore puissamment les relations, à nos corps défendants.

    Pascal Lardellier, professeur à l'université de Bourgogne (Dijon), est spécialiste de la rencontre amoureuse en ligne, du célibat et des amours postmodernes.

  • Que veulent les Français ? l'opinion publique dans tous ses états

    Antoine Bristielle

    • Editions de l'aube
    • 3 Mars 2022

    Écologie, immigration, économie, laïcité, sur toutes les thématiques de politiques publiques, le positionnement des Français apparaît de plus en plus complexe et fluctuant. Ce phénomène est renforcé par des mutations structurelles de nos sociétés, du déclin de l'institution religieuse, au renouvellement générationnel, en passant par le développement d'inégalités territoriales de plus en plus marquées. Dans le même temps, l'espace politique, pendant longtemps structuré autour d'un axe gauche-droite, se trouve lui aussi complètement déstabilisé et sa structuration autour de cinq grands pôles, peut paraître illisible. L'objectif de cet ouvrage est d'apporter un éclairage à la fois succinct et précis à l'ensemble de ces questionnements.

    Antoine Bristielle est professeur agrégé de sciences sociales, chercheur en science politique à l'Institut d'études politiques de Grenoble et directeur de l'observatoire de l'opinion de la fondation Jean-Jaurès.
    Il est également chroniqueur de l'émission télévisée Quotidien.
    Il dirige cet ouvrage qui rassemble notamment les contributions de Frédéric Potier, Raphaël Llorca, Gilles Finchelstein, François Kraus ou encore Anja Durovic.

  • Le véganisme, une idéologie du XXIe siècle

    Adrien Dubrasquet

    • Editions de l'aube
    • 3 Mars 2022

    Animé par la passion de l'égalité, s'offrant de stopper le réchauffement climatique et promettant une vie meilleure, à la fois plus saine et plus morale, le véganisme est prêt pour être l'idéologie du XXIe siècle. Contrairement aux mouvements révolutionnaires qui ont traversé le XXe siècle, le mouvement végan cherche seulement à transformer radicalement nos pratiques de consommation. Ou plus exactement, il vise à transformer la société en révolutionnant notre consommation. Ni pamphlet ni manifeste, ce livre est la première étude critique complète sur le véganisme. Il donne les clefs pour comprendre la dynamique des nouvelles formes d'engagement des consommateurs et des producteurs, et dresse les perspectives d'expression politique de nos sociétés de demain.

    Ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, Adrien Dubrasquet est consultant en stratégie de communication et d'influence. Après des études de lettres modernes et d'administration publique, il s'est intéressé successivement à la question de l'islam en France et à celle des villes moyennes et de la France périphérique. Il travaille aujourd'hui sur les nouvelles radicalités alimentaires. Le véganisme, une idéologie du XXIe siècle est son premier livre.

  • Juger la terreur : le procès des attentats de janvier 2015

    Smaïn Laacher

    • Editions de l'aube
    • 6 Janvier 2022

    "De nombreux thèmes discutés âprement et passionnément lors de ces 49 jours sont des objets de litige dans notre société : la liberté d'expression, le blasphème, les identités, le racisme et l'antisémitisme, les relations entre politique et religion, la violence confessionnelle, la violence politique sous la forme d'actes terroristes, la place et le rôle de l'islam dans les sociétés modernes sécularisées, etc. Sans oublier toutes les formes de violences exercées par les pouvoirs d'Etat. Il ne fait aucun doute que ce procès fait époque, qu'il est un signe des temps présents. Il nous indique que l'heure est à la domination des causes sans restriction, ces causes que l'on mène jusqu'au bout, totalement, avec pour seul motif d'abaisser avant d'anéantir sans recours des femmes et des hommes."

    Smaïn Laacher est sociologue, professeur de sociologie à l'université de Strasbourg. Il est notamment l'auteur de Peuple des clandestins (Calmann Lévy, 2007) et Croire à l'incroyable : un sociologue à la Cour nationale du droit d'asile (Gallimard, 2018). Il a récemment publié, à l'Aube, Ça me pèse.

  • Ou va-t-on ? Nouv.

    Ou va-t-on ?

    Denis Lafay

    • Editions de l'aube
    • 5 Mai 2022

    Cet ouvrage, préfacé par le philosophe Charles Pépin et postfacé par le président du Comité consultatif national d'éthique Jean-François Delfraissy, rassemble des textes de Denis Lafay, entre avril 2021 et janvier 2022. Ils ont pour dénominateur commun d'explorer le sens et l'éthique de sujets qui questionnent en profondeur de grandes transformations économiques, sociétales, sociales, entrepreneuriales auxquelles notre civilisation est confrontée. Où va-t-on ? interroge et contribue à élucider les grands questionnements de l'époque, à travers des réflexions analytiques et engagées, éclairantes et militantes.

    Denis Lafay est journaliste.

  • La société de la régression : le communautarisme à l'assaut de l'individu

    Thierry Aimar

    • Editions de l'aube
    • 7 Avril 2022

    Selon l'auteur de cet ouvrage, notre société est entrée dans une phase de régression généralisée, et le communautarisme en est la cause. L'idéologie contemporaine déplore l'effacement du collectif devant l'individuel... Pourtant, dans nos sociétés modernes, les individus sont en train de disparaître, au profit de logiques communautaires qui gangrènent leurs esprits et détruisent leurs particularismes. Mais lorsque les individus ne sont plus considérés par leurs caractéristiques subjectives, mais selon un estampillage communautaire (ethnique, religieux, racial, national, de genre), les problèmes surviennent car leur mode de relation ne peut pas être l'échange, fondé sur l'intérêt réciproque des parties, mais la violence et la prédation.



    Thierry Aimar est professeur d'économie à l'ESSEC, enseignant-chercheur à l'Université et à Sciences Po

  • Le fait migratoire et les sept péchés capitaux

    Smaïn Laacher

    • Editions de l'aube
    • 6 Janvier 2022

    Est-il possible de débattre sereinement et sérieusement de l'immigration en France ? Sur ce sujet, l'assurance des sophistes qui s'expriment régulièrement sur un thème pourtant complexe a de quoi surprendre...

    L'ambition de Smaïn Laacher est de montrer à quel point les jugements moraux structurent les paroles et autres prises de position des acteurs du débat public sur ce sujet. En somme, les controverses autour de l'immigration sont gangrénées par 7 péchés capitaux dans lesquels baignent ceux qui se disputent autour du bonheur et du malheur des immigrés en France. Un livre utile pour toutes celles et ceux qui veulent parler enfin sérieusement d'un sujet central pour l'avenir de la cohésion nationale.

    Smaïn Laacher est sociologue, professeur de sociologie à l'université de Strasbourg. Il est notamment l'auteur de Peuple des clandestins (Calmann Lévy, 2007) et Croire à l'incroyable : un sociologue à la Cour nationale du droit d'asile (Gallimard, 2018). Il publie, à l'Aube, Ça me pèse et Jugement Premier.

  • C'est ton genre ?

    Agnès Vannouvong

    • Editions de l'aube
    • 8 Avril 2021

    Loin d'être une idéologie, le genre est un champ de recherches, un outil théorique et méthodologique qui traverse la littérature, la philosophie, la sociologie, l'histoire des idées ou encore l'art. Puissant levier conceptuel, il pose des questions existentielles et universelles qui nous renvoient à nous-mêmes?: qu'est-ce qu'une femme, un homme, un(e) intersexe ? Qu'est-ce que la féminité, la masculinité ? Quelle est l'importance du corps, de l'identité et de la sexualité dans la construction et le devenir de soi ? Dans cet ouvrage, Agnès Vannouvong fait le point sur l'exploration des identités sexuelles, sociales et imaginaires à travers la littérature et l'art.
    Une analyse fine et passionnante, marquant une volonté d'éclairer ces questions afin de les rendre lisibles et accessibles.

    Agnès Vannouvong enseigne les Études Genre à l'université de Genève. Elle est l'auteure de nombreux travaux sur la littérature française et l'art contemporain. Elle est également romancière.

    Agnès Vannouvong enseigne les Études Genre à l'université de Genève. Elle est l'auteure de nombreux travaux sur la littérature française et l'art contemporain. C'est aussi une romancière remarquée dès son premier roman, Après l'amour (Mercure de France, 2013).

  • Teletravail : la fin du bureau?

    Sarah Proust

    • Editions de l'aube
    • 1 Octobre 2021

    Où et comment le travail de bureau s'exerce-t-il aujourd'hui ? À quelles finalités le bureau doit-il répondre ? Quelles répercussions peuvent avoir les bouleversements induits par la crise sanitaire sur le bureau de demain ? Autant de questions posées par nos nouvelles façons de travailler et auxquelles ce livre donne des réponses en s'appuyant sur des données d'enquête inédites. Révélant l'autonomisation et la fragmentation croissantes des lieux de travail, dressant un portrait des salariés de bureau en France, Sarah Proust analyse les évolutions en cours, que ce soit pour le travail en open space ou le flex office. C'est ainsi un tableau de fortes disparités - entre les classes d'âge, les catégories sociales ou les territoires - qui est esquissé.

    Première adjointe du 18e arrondissement de Paris, Sarah Proust est secrétaire nationale du Parti socialiste depuis 2012, aujourd'hui en charge de la formation des militants. Elle codirige l'Observatoire Science et raison de la Fondation Jean-Jaurès. Consultante, elle a créé en 2017, Selkis, un cabinet de conseil et d'accompagnement.

  • Indispensables mais invisibles ? reconnaitre ceux qui font marcher la société

    Denis Maillard

    • Editions de l'aube
    • 4 Février 2021

    Les travailleurs modestes - du livreur à la caissière - sont, avec les soignants, ceux qui risquent leur vie pour maintenir les services essentiels par temps de crise. Cette soudaine visibilité est l'occasion de réfléchir au sort qui attend tous ces travailleurs dans la société d'après la crise : que faire pour que l'engouement dont ils bénéficient aujourd'hui dépasse les seuls applaudissements des Français à 20 heures tous les soirs ? Quelle politique conduire afin que leur engagement d'aujourd'hui ne se transforme pas, demain, en une légitime colère ?

  • Footporn

    Laurent-David Samama

    • Editions de l'aube
    • 2 Septembre 2021

    Le football est donc une pornographie. La thèse paraît osée. Elle a en fait à voir avec l'évolution de ce jeu qui s'est, au fil des décennies, transformé en sport, puis en business, pour enfin devenir un divertissement planétaire. À la manière du glissement entre érotisme et pornographie, il découle de cette évolution une course effrénée, une surenchère de muscles saillants, de buts invraisemblables, d'argent éclaboussant un milieu dans des proportions jamais vues jusqu'alors. Cela concerne désormais tous les domaines du football, du gamin qui s'émerveille au supporter ultra, du joueur amateur du dimanche au Président de club, du présentateur vedette au geek qui ne jure que par ses jeux vidéo PES et FIFA.

    Laurent-David Samama est un journaliste indépendant et réalisateur de documentaires. Il a notamment publié, chez le même éditeur, Éloge de la défaite.

  • C'est quoi être féministe ?

    ,

    • Editions de l'aube
    • 5 Mars 2020

    Que veut dire « être feministe » aujourd'hui ? Un homme peut-il se dire « feministe » ? Toutes les femmes le sont-elles ? Quel rapport entre feminisme et laicite ? Est-ce difficile d'être a la fois femme et scientifique de haut niveau ? Annie Sugier, dans des termes et clairs accessibles à tous, revient sur l'émergence du mouvement de libération des femmes, sur son propre parcours de femme engagée pour la cause féministe, et sur les enjeux majeurs de notre époque dans le combat féministe.

    Annie Sugier, née en 1942, militante féministe, présidente de la LDIF (Ligue du droit international des femmes), physicienne et chimiste, était directrice de la radio­protection dans l'organisme public d'expertise en sécurité nucléaire. Passionnée d'aviation, elle est titulaire d'une licence de pilote d'avion privé. Pascal Lemaître est illustrateur dans l'édition et dans la presse internationale.

  • Le déni blanc ; penser autrement la question raciale

    Gauthier Marchais

    • Editions de l'aube
    • 21 Janvier 2021

    La mort de George Floyd et le mouvement qu'elle a suscité ont montré que la question raciale ne concerne pas seulement les « racistes » ou les personnes victimes du racisme, mais bien l'ensemble de la société. Pourtant, la question raciale reste largement impensée du côté des Blancs. Cet essai montre comment, du fait de l'héritage des systèmes raciaux européens, les Blancs vivent toujours dans une « maison blanche » : une disposition intellectuelle, psychologique et affective qui altère leur regard et leur façon d'être au monde.

    Gauthier Marchais est enseignant-chercheur à l'Institute of Development Studies de l'Université du Sussex, en Angleterre.

  • Nos totems et nos tabous : depassons-les !

    Lescure Roland

    • Editions de l'aube
    • 1 Octobre 2021

    « La France connaît des moments de grâce. Elle est capable d'être la République une et indivisible que décrit l'article premier de sa Constitution. Jusqu'à ce qu'un je-ne-sais-quoi ne la fragilise. Parce qu'elle s'accroche parfois à des totems dépassés, ses valeurs s'effritent sur le terrain de l'émotion. Un mot "de trop" suffit à faire trembler le socle sur lequel elle repose. Alors la France se morcelle. La désunion réveille de vieux tabous dont on ne parvient pas à se défaire. Elle se cristallise autour de discussions stériles et masque les vrais sujets. Ce sont eux qu'il nous faut assumer pour mettre fin aux querelles qui nous déchirent. Quels totems nous faut-il déconstruire, quels tabous libérer du silence afin que nous puissions nous reconnaître dans une identité commune ? »

    De Montreuil où il a grandi au Canada où il a longtemps travaillé, de l'administration d'État aux travées de l'Assemblée Nationale en passant par l'entreprise, Roland Lescure puise dans ses expériences multiples pour porter un regard constructif et singulier sur la France.

  • Vieillir : relégation ou solidarité ?

    ,

    • Editions de l'aube
    • 21 Janvier 2021

    Derrière le débat sur le déconfinement des seniors lors de la crise sanitaire, un autre sujet, plus radical encore, est en train d'émerger - ou plutôt de revenir avec brutalité : celui de la condition que nous réservons au vieillissement dans nos sociétés où, de plus en plus, l'on pense la vieillesse non plus comme une chance de vivre plus longtemps mais comme un handicap de vivre hors des schémas imposés de la vitesse et de l'agilité permanentes que l'on exige de chacun.

    Ancienne conseillère en charge de l'opinion publique au sein du cabinet du Premier ministre de 2012 à 2016, Chloé Morin est aujourd'hui directrice de projets internationaux chez Ipsos.
    Daniel Perron est juriste.

  • Un nouvel âge jeune ? devenir adulte en société mobile

    Jean Viard

    • Editions de l'aube
    • 3 Octobre 2019

    Il n'y a plus un seul et même chemin vers le monde du travail - des études au salariat - et la place des jeunes sur le marché du travail doit être pensée à travers une nouvelle culture de l'intermittence. Dans cet ouvrage, Jean Viard dresse un tableau de l'évolution de la place du travail dans nos sociétés, et propose des pistes pour que, cinquante ans après 1968, une politique d'autonomie de la jeunesse devienne un enjeu de société, et de démocratisation, essentiel.

    Jean Viard est sociologue, directeur de recherche associé au CNRS. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Nouveau portrait de la France (2012) et L'implosion démocratique (2019).

  • Etre en train - recits sur les rails

    Medioni David

    • Editions de l'aube
    • 21 Janvier 2021

    Instantanés de voyages en train alternent dans cet ouvrage avec une réflexion sur la place du train dans nos modes de vie, sur le train comme outil des sociétés modernes et comme perspective d'avenir.
    Qui est-on, quand nous voyageons en train ? Que sont pour nous nos co-voyageurs, que nous ne connaissons pas mais avec lesquels pourtant nous allons partager une certaine intimité ? Quels sont les personnages récurrents rencontrés dans un train ?
    Qu'il soit pris pour partir en vacances ou pour aller travailler, le train offre une suspension du temps dans un espace clos, que chacune et chacun d'entre nous expérimente, plus ou moins régulièrement. Ce livre décortique cette expérience de vie, avec tendresse, intelligence et humour.

    David Medioni est journaliste, fondateur et rédacteur en chef de Ernest.

  • Au risque de la race ; si les races n'existent pas, il faut les inventer

    Fabrice Olivet

    • Editions de l'aube
    • 18 Mars 2021

    "Les races n'existent pas ! Au nom de ce gimmick présenté comme le point final de toute discussion raisonnable, un catéchisme subtil vient perturber notre compréhension du mot race. Un catéchisme culpabilisant pour celles et ceux qui habitent ce corps racialement indicible. Un monde profondément marqué, si ce n'est obnubilé, par le corps de minorités dites visibles, lesquelles sont régulièrement sommées dans une injonction paradoxale d'être comme les autres, de ne pas se sentir différents. J'ai fini par me convaincre que cette invisibilité et cette indifférence ne sont finalement que les piliers d'une forme nouvelle de soumission, et que le négationnisme racial ne sert qu'à perpétuer la domination des Blancs."

    Militant associatif, Fabrice Olivet a déjà publié La question métisse (Mille et Une Nuits, Fayard, 2011).

  • Djihadisme : une pornographie de la violence

    Duccini Bertrand

    • Editions de l'aube
    • 8 Avril 2021

    En observant la violence djihadiste au prisme de la sexualité, la psychanalyse nous fournit une clé pour comprendre l'anomie terroriste dans laquelle le monde semble irrémédiablement s'enfoncer. En effet, on ne peut pas comprendre Daech sans l'articuler à la manière dont toute civilisation est conditionnée par la sexualité. Comme l'a démontré Sade, la pornographie est en effet la contrepartie inéluctable de la société marchande libérale inaugurée par la « mort de Dieu ». Certains sont ainsi tentés d'envisager le fondamentalisme religieux comme une résistance obscurantiste à la marche du progrès. C'est d'ailleurs ainsi que l'islamisme actuel se présente : comme un retour à une forme ancienne de société. Mais ne serait-il pas plutôt en train de fabriquer une pornographie de la violence ?

    Bertrand Duccini est psychanalyste, spécialiste des enfants et adolescents, et chargé de cours à l'université Paul-Valéry (Montpellier). Par ailleurs diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales, il est titulaire d'un DEA d'histoire du Liban contemporain et a vécu plusieurs années au Moyen-Orient.

  • Le temps de l'ironie ; comment internet a réinventé l'authenticité

    Alexandra Profizi

    • Editions de l'aube
    • 10 Novembre 2020

    L'esthétique du second degré a envahi notre quotidien, et l'ironie est devenue son moyen d'expression centrale. Elle est présente à la télévision, dans les séries, dans les bouche des responsables politiques cherchant à se défendre tant bien que mal lorsqu'une réponse cohérente leur manque, dans celles des journalistes qui cherchent à paraître cool ou encore des écrivains qui se sentent alors modernes. Et en moins d'une dizaine d'années, l'ironie est devenue, sur internet, le paramètre par défaut de la plupart de nos interactions sociales. On utilise l'humour et le second degré de façon quasi systématique. Comment expliquer la nouvelle hégémonie de l'ironie ? N'est-elle pas le signe d'une époque qui cherche à corrompre et dévaluer sans cesse la vérité ?

    Alexandra Profizi est docteure en littérature comparée. Elle a été coordinatrice du Prix Saint-Germain et éditrice du site internet de La Règle du jeu.

  • ça me pese ; obésité et corps embarrassant

    Smaïn Laacher

    • Editions de l'aube
    • 21 Janvier 2021

    Peut-on parler de l'obésité, ou s'agit-il d'un des sujets les plus tabous de notre société ? La pandémie du Covid-19 a remis en avant ce sujet, au moins pour en montrer les enjeux en termes de santé publique et de santé personnelle, l'obésité étant d'abord une maladie. Mais comment vivent et se perçoivent les personnes concernées ? Comment vivent-elles le regard d'autrui dans l'espace public ? Comment parlent-elles de leur sexualité ? Comment ont-elles vécu leur scolarité ? Comment se projettent-elles dans le futur et dans leur vie familiale ? Grâce à des entretiens inédits avec une mère et sa fille, toutes les deux concernées par ce « corps embarrassant », le sociologue Smaïn Laacher propose un livre riche d'enseignements sur la place de l'obésité dans les discours et la vie quotidienne.

    Smaïn Laacher est sociologue, professeur de sociologie à l'université de Strasbourg. Il est notamment l'auteur de Peuple des clandestins (Calmann Lévy, 2007) et Croire à l'incroyable : un sociologue à la Cour nationale du droit d'asile (Gallimard, 2018).

empty