Armand Colin

  • La France du temps des cathédrales

    Romain Sardou

    • Armand colin
    • 9 Février 2022

    L'auteur nous raconte sa vision du Moyen Âge du VIIe au XVe siècle en revenant sur les idées reçues que les historiens ont donné de cette période. Il prend la parole à la manière de Lavisse et coupe le récit de réflexions libres sur le sujet. Toutes les thématiques sont ainsi explorées: contexte historique, place de la femme, amour, prémices de la Renaissance, mais aussi bien sûr l'importance des bâtisseurs de cathédrales, des ordres monastiques et des croisades. Il rappelle in fine que de là date l'acte de naissance de la France et que le Moyen Âge est toujours d'actualité malgré ce qu'on peut en penser.

  • Un livre intéressera autant  les adultes que les adolescents qui connaissent cette civilisation grâce aux séries, romans et jeux vidéo.
    "Vous êtes Hasting ou Ivar le Désossé". Le ton est donné et tout l'ouvrage est construit de manière à inclure le lecteur dans cette histoire de la Scandinavie (ou du  pays viking). Des origines à nos jours, l'auteur nous fait parcourir l'histoire de la Scandinavie d'une façon originale. Tous les grands événements sont ainsi présentés, précédés de leur date, et nous plonge à chaque fois au coeur de ceux-ci. Du commerce de l'ambre et plus tard de la rune aux premiers royaumes scandinaves en passant par les pillages de monastères qui marquent les débuts de l'ère viking, l'auteur nous fait traverser des siècles d'histoire des peuples scandinaves vulgarisée à la manière d'un roman dont le lecteur est le héros, rendant la démarche de l'auteur tout à fait singulière et inédite.

  • Les Japonais : de la préhistoire aux enjeux contemporains

    Robert-Henry Calvet

    • Armand colin
    • 26 Janvier 2022

    Aujourdhui perçu soit comme la patrie de linnovation technologique et du dynamisme économique, soit au contraire, à travers limage dÉpinal des samurai et des geisha, le Japon ne saurait se réduire à ces stéréotypes. Son histoire mouvementée a présenté bien des aspects contradictoires, que cet ouvrage se propose de suivre depuis lorigine du peuplement de larchipel jusquà la période la plus récente. De lâge dor de la culture Jomon, 10 000 ans avant notre ère, jusquaux défis contemporains, une aventure collective qui sest enrichie des contacts avec les autres puissances asiatiques. Et qua orientée, depuis cent cinquante ans, une relation conflictuelle de rupture et dosmose avec lOccident. Cette nouvelle édition présente les plus récents événements économiques, sociaux et politiques du Japon.

  • Les trois volumes de Civilisation matérielle, économie et capitalisme nous plonge dans l'histoire du monde du XVe au XVIIIe siècle, un extraordinaire voyage à travers le temps et l'espace des civilisations humaines. C'est aussi une réflexion magistrale sur la nature et le rôle de ce capitalisme, acteur toujours plus essentiel des sociétés de l'époque médiévale et moderne.Ce troisième volume, Le temps du monde, retrace l'histoire des flux et reflux des dominations à l'échelle internationale, basée sur deux blocs à la richesse ancienne que sont l'Europe d'un côté, l'Extrême-Orient (Chine, Inde, Islam) de l'autre. Il dépeint le bousculement de cet équilibre ancien qui voit s'imposer, successivement, les hauts lieux du capitalisme  : Venise, Anvers, Gênes, Amsterdam et Londres. La fin de la période voit l'avènement des économies nationales de France et d'Angleterre, enfin la conquête britannique du monde appuyée sur la révolution industrielle qui scelle l'inégalité du monde.

  • Ce deuxième volume, Les jeux de l'échange, analyse les modalités économiques, depuis le troc élémentaire jusqu'au capitalisme le plus sophistiqué. L'activité économique se développe avec les colporteurs et les marchands, les échoppes et les boutiques, les marchés et les foires, mais aussi avec les grandes compagnies qui commercent au loin et les Bourses, à l'origine des «  économie-mondes  ». Mais la confrontation croissante du marché de marché avec le capitalisme fait naître les inégalités au sein de société, toujours plus confrontées à la concurrence et à la spéculation,

  • Les trois volumes de Civilisation matérielle, économie et capitalisme nous plonge dans l'histoire du monde du XVe au XVIIIe siècle, un extraordinaire voyage à travers le temps et l'espace des civilisations humaines. C'est aussi une réflexion magistrale sur la nature et le rôle de ce capitalisme, acteur toujours plus essentiel des sociétés de l'époque médiévale et moderne.
    Ce premier volume, Les structures du quotidien, est l'évocation d'une culture matérielle, celle des objets, des outils, des costumes, des logements, des nourritures et des techniques..., des gestes au jour le jour du commun des hommes des villes et des campagnes, des riches et des pauvres.
    Cet «  inventaire du possible  » nous immerge dans le quotidien d'hommes et de femmes vivant dans un monde «  immobile  », durablement confrontés à l'étroitesse des espaces, aux faiblesses techniques et à la lenteur des transports et des communications.

  • La collection «  Ma dose quotidienne  » vous embarque pour un tour du monde de l'histoire en 365 jours ! Au fil des pages, retrouvez les dates clés et les personnages connus ou anonymes les plus marquants.
    Qui a été le grand perdant de la ruée vers l'or  ? comment s'est réellement déroulée la bataille de Marignan  ? quelles ont été les causes de la crise de la tulipe en Hollande  ? qu'est-il arrivé à la reine Brunehaut  ? De Clovis à Charles de Gaulle, en passant par Bagdad et São Polo, Marc Lefrançois vous racontera comment les batailles, les découvertes ou les alliances ont façonné notre histoire.
    Ponctué d'anecdotes ou de citations édifiantes, ce livre est à dévorer d'une seule traite ou à picorer en fonction de vos envies  !

  • Toute la culture générale, de l'Antiquité au XXIe siècle, en 150 entrées !
    Stoïcisme, art étrusque, orthodoxie, Aristote, architecture baroque, Galilée, migrations, Dante, jansénisme, surréalisme, laïcité, amour courtois, Heidegger, choc des civilisations, Stuart Mill, chiites et sunnites, Vermeer, construction européenne, shintoïsme, pop art, crise pétrolière, Confucius, séries télévisées, Sartre, transhumanisme... n'auront plus de secrets pour vous.
    Un panorama complet de la culture occidentale à travers six domaines : Histoire, Religions, Philosophie, Littérature, Arts, Sciences - et neuf périodes :
    Grèce - Rome et les monothéismes - Moyen Âge - Renaissance et l'époque moderne - XVIIe siècle ou l'âge classique - XVIIIe siècle et les Lumières - XIXe  siècle - XXe  siècle - XXIe siècle.
    Cette 5e éd. propose une actualisation des connaissances sur le XXIe siècle.
    Pour cette nouvelle édition, de nouvelles rubriques viennent compléter toutes les entrées pour apporter plus de dynamisme à la lecture dans une maquette revue pour plus de clarté.

  • L'histoire de l'ex-Empire russe, de l'URSS et du monde post-soviétique est essentielle à la compréhension des enjeux géopolitiques actuels. Cet ouvrage en propose une lecture claire en étudiant des problématiques communes à l'histoire de la fin de l'empire russe (à partir de la Révolution de 1905), à l'URSS et aux États post-soviétiques.
    Cet ouvrage, à travers une histoire thématique et chronologique, traite de plus d'un siècle d'histoire d'un Empire qui éclate à la fin des années 1980 avec la fin de l'URSS, laissant chacun des États qui en sont issus suivre des trajectoires divergentes, mais présentant souvent des traits communs.
    Cette histoire sera abordée à travers un ensemble de thématiques essentielles pour comprendre l'articulation entre les dynamiques sociales, politiques, économiques et culturelles de sociétés extrêmement diverses. Chaque thème, objet d'un chapitre, couvrira l'ensemble de la période qui s'étend du début du xxe  siècle à aujourd'hui.
     

  • Le destin de Babel : une histoire européenne

    Laurent Wirth

    • Armand colin
    • 15 Septembre 2021

    À l'image des constructeurs de la tour de Babel, les populations européennes furent marquées du sceau de la diversité.
    Depuis l'invention de l'Europe par les Anciens, l'histoire du continent a été rythmée par de grandes pulsations entre unité et divisions. Les principes qui pouvaient faire son union portaient souvent en eux les germes de sa désunion  : la chrétienté était grosse de schismes, les «  Lumières  » l'étaient de l'affirmation des nations, et la suprématie de l'Europe des rivalités entre ses puissances. La République des Lettres et l'Europe des Lumières se sont disloquées dans de terribles conflits, jusqu'aux grands massacres du xxe  siècle qui ont fait de l'Europe le continent des ténèbres. Malgré une aspiration à l'unité et des rêves de «  paix perpétuelle  », l'histoire de l'Europe s'est largement écrite «  par le fer et par le sang  ».
    Une réflexion globale sur cette histoire, non seulement politique et sociale mais aussi culturelle, de l'Antiquité à nos jours, permet de comprendre la difficile construction de l'unité de l'Europe et d'une identité européenne, alors même que les identités se fondent généralement sur la démarcation, voire le rejet de l'altérité.

  • Devenir Hitler : la fabrique d'un nazi

    Thomas Weber

    • Armand colin
    • 19 Mai 2021

    Comment et pourquoi Hitler, parti de rien, a-t-il réussi à s'imposer sur la scène politique allemande ? Cet ouvrage d'un grand spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et d'Adolf Hitler, dépeint six années fatidiques durant lesquelles un médiocre soldat opportuniste est devenu un démagogue redoutable et a fondé une idéologie qui allait nourrir le parti nazi et le porter à la tête de l'Allemagne en 1933.
    Ce portrait original et captivant donne à voir la genèse d'un dictateur, au sein d'un monde bouleversé par la Grande Guerre et éclaire d'un jour nouveau ces années durant lesquelles se sont construits la pensée, l'image, l'habileté politique et le pouvoir de Hitler.
    Loin des clichés,  documenté et intelligent, l'ouvrage de Thomas Weber  nous propose de découvrir la tragique métamorphose de celui qui allait bouleverser le monde à jamais. 

  • Juin 1815 : avec la victoire de Wellington sur Napoléon Ier à Waterloo, la Grande-Bretagne accédait à la prééminence mondiale. Cet apogée devait durer un siècle, tant sur le plan militaire, avec la Royal Navy, première marine de guerre mondiale, qu'économique - elle se situe au coeur d'une vaste «  économie-monde  » qui constitue un premier âge de la mondialisation contemporaine - et colonial, avec un Empire regroupant en 1914 près du quart de la population de la planète. Contrairement à l'idée longtemps soutenue, la Première Guerre mondiale n'entraîna pas de recul de la puissance britannique faute, principalement, de véritable relève : ce n'est qu'au lendemain d'un second conflit mondial très coûteux pour la Grande-Bretagne que les États-Unis furent réellement en position de se substituer à elle. Dans un contexte de difficultés économiques chroniques, les Britanniques durent alors réduire leur engagement international, abandonner progressivement leur Empire colonial et hésitèrent entre l'engagement européen et la «  relation spéciale  » avec les États-Unis. Toutefois, les deux dernières décennies du XXe siècle ont vu la Grande-Bretagne revenir au premier plan de la scène internationale, comme la crise irakienne du printemps 2003 a pu le démontrer. 
    Au-delà de la seule histoire diplomatique, cet ouvrage tente de dégager les lignes de force, les principes directeurs qui structurent, à court, moyen et long terme, les rapports des Britanniques au reste du monde. 

  • Avec les découvertes portugaises du XVe  siècle, le monde atlantique devient un creuset où se rencontrent des capitaux, une demande et un imaginaire européens  ; une main-d'oeuvre en Afrique et des ressources à exploiter en Amérique. Cette convergence inédite génère différents phénomènes  : le colonialisme, le développement économique et commercial, mais aussi d'importantes migrations, volontaires ou contraintes, et constitution de nouvelles identités. L'océan Atlantique devient ainsi un espace unique de circulations, d'échanges, d'interactions, pacifiques ou violentes, et donc d'ouvertures, pour le meilleur ou pour le pire, vers des horizons lointains.
    Loin des polémiques et tout à fait inédit, cet ouvrage permet de saisir de manière globale la nature, la diversité et l'ampleur des bouleversements qui affectent le monde atlantique sur quatre siècles, jusqu'aux élans révolutionnaires de la fin du XVIIIe siècle, et comment est née une véritable identité atlantique, faite de confrontations autant que d'échanges et de partage.
     

  • Les relations internationales de 1800 à 1871

    Benoît Pellistrandi

    • Armand colin
    • 5 Mai 2021

    Entre 1800 et 1871, les relations entre les peuples et les États se transforment sous l'effet des conséquences idéologiques de la Révolution française et de la croissance européenne qui pose les fondements d'un rayonnement mondial.
    Après le tourbillon napoléonien, l'Europe connaît des aménagements politiques fixés par le congrès de Vienne (1814). Confrontées à l'émergence des nationalités, aux unités italienne et allemande, au recul de l'Empire ottoman, les grandes puissances diplomatiques - le Royaume-Uni, la France, la Russie, l'Autriche - élaborent des politiques parfois communes, le plus souvent antagonistes. Elles expriment les profondes rivalités géopolitiques qui les opposent entre elles. En 1871, la carte politique de l'Europe traduit ces déplacements de puissance, fruits des soixante années écoulées.
    Le monde entier est le théâtre de ces affrontements européens. L'ouverture de l'Asie, l'exploration et la colonisation de l'Afrique donnent lieu à des incidents fréquents. En Amérique, l'émancipation des colonies espagnoles et l'affirmation des États-Unis n'empêchent pas l'influence européenne de se faire sentir.

  • Histoire culturelle de la France au XIXe siècle

    Jean-Claude Yon

    • Armand colin
    • 5 Mai 2021

    À la croisée de domaines de recherche variés, l'histoire culturelle est en pleine expansion. S'appuyant sur ce dynamisme, le présent ouvrage a l'ambition de proposer le panorama culturel d'un siècle particulièrement riche, de 1814 à 1914, non sans revenir sur l'oeuvre fondatrice de la Révolution et de l'Empire. Il montre comment la France, d'abord marquée par l'Ancien Régime culturel, entre à la fin du siècle dans la culture de masse et la société des loisirs. L'éventail des thèmes abordés est très large : livre et presse, éducation, spectacles, politiques et institutions culturelles, littérature, Beaux-Arts, religion et histoire des sciences, etc. 
    Ce livre, qui se veut un outil pour les étudiants de licence et de master en histoire et en sciences humaines, entend également aider un public plus large à mesurer l'apport du XIXe siècle à la culture contemporaine. 

  • Ce manuel aborde toutes les grandes thématiques espagnoles et hispano-américaines, tout en fournissant des exemples utiles pour la compréhension et le commentaire de documents. En vingt chapitres lisibles séparément, les principaux concepts nécessaires à l'approfondissement du sujet traité sont exposés. La première partie décrit la réalité espagnole par une mise en perspective historique, la seconde évoque de manière transversale les différentes facettes politiques, économiques et sociales de l'Amérique latine. Rédigé en espagnol, chaque chapitre est pourvu d'une synthèse introductive en français, de notes facilitant la compréhension des termes les plus difficiles, ainsi que de questions d'auto-évaluation. En annexes : des cartes, des chronologies politiques, un glossaire de concepts, un lexique des principaux personnages et des statistiques détaillées.

  • Cabinet de curiosités de l'histoire du monde

    Christian Grataloup

    • Armand colin
    • 2 Septembre 2020

    Ces petites chroniques racontent chacune, à partir d'un objet, d'un événement, d'un personnage, l'histoire du monde. L'auteur, spécialiste de la "géo-histoire", nous fait découvrir son "cabinet de curiosités" qui nous entraîne dans tous les coins du monde et à toutes les époques. Des origines de l'or au chas d'une aiguille, de l'importation de la syphilis en Europe par Christophe Colomb, des pérégrinations barbaresques aux différences entre brousse, jungle et maquis, c'est tout un pan de l'histoire universelle d'une richesse insoupçonnée que nous découvrons ainsi.

  • Alors que la question de l'enseignement reste plus que jamais discutée, ce volume offre un panorama exceptionnel sur l'histoire de l'enseignement de la maternelle à l'université, de l'époque napoléonienne jusqu'à nos jours.
    Il présente les structures, les pratiques, les réformes, les innovations et les contestations qui ont marqué plus de deux siècles d'activité enseignante.
    L'ouvrage interroge les méthodes préconisées et leurs applications en replaçant le fait éducatif dans ses dimensions politiques, économiques, sociales, culturelles nationales, voire internationales.
    Exhaustif et sans parti pris, il sera utile à tous ceux, acteurs ou témoins, qui interrogent les nouveaux défis de l'enseignement en France.
     

  • Comment élaborer et rédiger une dissertation d'histoire ?
    Les étudiants sont souvent à la recherche de conseils et d'orientations : comment lire et comprendre un libellé de sujet, poser une problématique, choisir et bâtir un plan, rédiger... en résumé, maîtriser les divers types de dissertation ? Que lire et où se documenter ?
    Cet ouvrage propose une démarche claire et progressive pour les guider dans cette mise en oeuvre délicate. Il comporte plus de cent exemples de sujets, vingt plans et quatre devoirs entièrement rédigés, concernant les grandes périodes de l'histoire : Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes et époque contemporaine. Il ne s'agit pas de modèles, mais d'une palette d'exercices qui doivent permettre de connaître les démarches intellectuelles et les méthodes de composition indispensables.
    Ce livre est destiné en premier lieu aux étudiants de L1 et des classes préparatoires aux Grandes Écoles, mais il pourra également se révéler profitable à ceux qui préparent le CAPES, voire l'agrégation d'histoire.

  • La question des bibliothèques, comme plus largement celle de l'information, alors que nous sommes plongés dans la « troisième révolution du livre », est bien l'une des interrogations de civilisation essentielles posées en notre début de IIIe millénaire.
    De l'Antiquité classique aux bibliothèques des grands monastères carolingiens, puis à la bibliothèque des rois de France, à celle de Mathias Corvin, à la Bibliothèque vaticane et aux monumentales collections italiennes et allemandes, cette histoire met en jeu des perspectives d'ordre intellectuel et scientifique, mais aussi politique : la bibliothèque est signe de distinction pour un prince qui sera autant le prince des muses que le prince des armes.
    L'histoire des bibliothèques est directement articulée avec l'histoire de la pensée, des idées, de la politique, de l'information, voire de l'architecture et de l'urbanisme. En adoptant un cadre chronologique large et en insistant sur la perspective comparatiste, l'auteur envisage la thématique en fonction des transformations du système général des médias au cours des siècles.

  • L'histoire du Maghreb n'est plus abordée que sous l'angle colonial, à partir de sources françaises, sans référence aux langues et aux cultures locales. L'objectif de ce livre est de  proposer  enfin aux enseignants et aux étudiants des documents inédits ou oubliés.
    Ce recueil riche et didactique rend compte de la grande diversité des sources et  regroupe une centaine de textes qui portent sur l'histoire des quatre pays du Maghreb (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) du XVIIIe  siècle aux Printemps arabes (2010-2011). Chaque texte est précédé d'un chapeau introductif qui présente l'auteur, la nature de la source et le contexte précis et est suivi d'une sélection bibliographique.
     

  • Histoire du livre en Occident

    Frédéric Barbier

    • Armand colin
    • 26 Août 2020

    De l'Antiquité à aujourd'hui, le livre a toujours accompagné  les sociétés humaines.  Cette histoire du livre et de l'écrit, s'inscrivant dans une histoire des cultures, touche aux domaines de l'histoire littéraire, mais aussi économique, technique, sociale, politique et culturelle.  Désormais classique, cet ouvrage  est  une introduction indispensable à l'histoire du livre en Occident  et un bilan sur un domaine d'étude  aux  méthodes et aux approches profondément renouvelées.
    Prenant en compte les révolutions technologiques, il offre également des clés pour analyser et mieux comprendre les nouveaux médias et interroger la place du livre dans notre monde actuel.

  • Histoire intellectuelle de l'Occident médiéval

    Jacques Paul

    • Armand colin
    • 1 Avril 2014

    De la fin de l'Antiquité jusqu'à la Renaissance, ce manuel présente l'histoire de la culture littéraire et théologique, de la pensée juridique, savante et philosophique, de la chronologie et de la géographie de la culture, mais aussi de sa diffusion, entre autres à travers les universités et les écoles.

  • Le Saint-Empire ; 1500-1800

    Claire Gantet

    • Armand colin
    • 18 Avril 2018

    Le mythique Saint-Empire romain, fondé par Otton Ier au Xe siècle,  est dissous huit siècles plus tard, en 1806. Cet ouvrage propose une synthèse inédite sur la période moderne de l'Empire, du XVIe au XVIIIe siècle.Création féodale, cette réunion d'Etats chrétiens peu à peu centrée sur l'Allemagne, la Prusse et l'Autriche connaît pendant la période des bouleversements radicaux qui mettent à mal l'unité de cet Empire sans capitale fixe ni armées et exécutif communs.L'introduction et la pérennisation des Réformes protestantes du XVIe siècle ont renforcé le morcellement politique de l'Empire, chaque prince tentant d'imposer son pouvoir sur son territoire. Malgré cette évolution,  le Saint Empire a été non seulement une couronne et un espace de culture et de communication, mais aussi un espace de paix et de guerres, négociées notamment dans les deux grands tribunaux d'Empire, le Tribunal de la Chambre impériale et le Conseil aulique d'Empire.
    L'ouvrage décrit les institutions du Saint-Empire qui ont façonné  une culture politique, juridique, religieuse et intellectuelle qui finit par être identifiée à l'Allemagne, et comment les contemporains, sans cesse, se définirent face à elle en infléchissant ses organes et ses traditions.

empty