Langue française

  • Des années d'enquêtes au sein des différentes mouvances islamistes, pour une synthèse d'un des meilleurs spécialistes sur ce phénomène extraordinairement divers et complexe.
    Depuis les années 1980, l'exacerbation du " radicalisme islamiste " et les actions d'Al-Qaida résultent moins de l'affirmation dans les pays musulmans de différents courants de l'islam politique que du rejet obstiné dont ces derniers ont fait l'objet chez ceux dont ils menacent les intérêts, économiques et politiques. C'est notamment ce que François Burgat a montré dans ce livre, initialement paru en 2005, et que cette nouvelle édition entend redire. En s'appuyant sur des années d'enquêtes au sein de multiples mouvances islamistes, il y souligne des évolutions qui risquent de rester incompréhensibles pour ceux qui se contentent d'assimiler islamisme, violence et rejet de la démocratie. À rebours de ce simplisme dangereux, François Burgat montre ici comment, paradoxalement, au début des années 2010, les pays musulmans où s'esquisse la sortie de l'autoritarisme ne sont pas ceux où, avec le soutien de la communauté internationale, a prévalu le tout répressif de la " lutte contre les intégristes ". Mais au contraire le petit nombre de ceux où les authentiques courants islamistes ont été intégrés au jeu démocratique. Ce que la vision médiatique et la stratégie politique dominantes ne permettent ni de percevoir ni de prendre en compte.

empty