• Basile est journaliste. A 60 ans il ne reconnait plus son journal ni son métier. Il se sent en décalage permanent avec le monde, avec les hommes et il ne pense qu'à s'échapper. Il décide de partir avec Elias, un photographe et son ami de toujours à la recherche de Corneille Vagabond, auteur d'une biographie de René Char. C'est la quête d'un homme, la quête d'un poète et l'occasion de quitter Paris, l'ordinaire de vies pour un voyage plein d'imprévus, soumis au hasard ou à son seul désir. C'est un pas de danse, un pas de côté. Pierre Vavasseur a écrit le roman d'un voyage, d'une initiation, un livre plein de poésie et de fantaisie où tous ses personnages cherchent une place différente dans un monde où tout va vite, où tout se négocie et se paye, roman qui est aussi un grand hommage à René Char.

  • Basile est un homme simple, « gentil » comme on dit, mais cela n'empêche pas le petit François d'adorer son papa. Et quand sa mère annonce qu'elle va le quitter, le garçonnet décide d'offrir a son papa la plus belle des journées...
    Dans cette histoire d'amour entre un père et un fils, Pierre Vavasseur (Le jour où j'ai quitté ma femme, Recommencer) illustre l'incroyable désir qu'ont les enfants de sauver leurs parents.

  • Un manque d'amour

    Pierre Vavasseur

    Moteur cassé d'entrée. L'institutrice avait été catégorique : il ne fera jamais rien dans la vie. Sa mère était revenue du collège pas plus troublée que ça.
    - Qu'est-ce que qu'elle t'a dit, la prof ?
    - Que tu feras jamais rien.
    Il jouait au ping-pong contre le mur de sa chambre, par-dessus le lit. Ca l'avait tapé au coeur.
    - Et t'as répondu quoi ?
    - C'est pas des choses à répondre.
    Pas de rêves à moudre. Pas de géographies à développer. Pas de voiture. Pour aller s'tuer ! disait son père qui n'avait jamais passé le permis.
    On n'irait pas s'tuer.
    A quarante-deux ans, Christophe a perdu pied. Reporter au service spectacles d'un grand hebdomadaire parisien, il ne voit plus les films, ne lit plus les livres mais continue brillamment à tenir sa chronique. Avec lui, les femmes croient au grand amour, et se méprennent.
    Au-delà de cette traversée des apparences, se dessine le roman d'une vie rongée par un passé trop prégnant. Mais quand on a été nié par sa mère, ébranlé par la fragilité de son père, émietté par la mort de son premier amour, comment ne pas s'abîmer ? A moins que la grâce ...
    Pierre Vavasseur est grand reporter au Parisien. Un manque d'amour est son premier roman.

  • Faustine dort encore, elle respire doucement. Avant, je jouais à je-te-regarde-et-tu-vas-te-réveiller. Elle le sentait. Le moteur de soie de son sommeil avait comme un accroc. D'infimes vibrations couraient sous les paupières. Les cils tressaillaient. Une petite industrie consciente se mettait en branle. Elle ouvrait les yeux, me regardait, souriait. On appelait ça le syndrome de la nuque. Tu regardes la nuque de quelqu'un et il se retourne.Ce matin-là, premier jour de printemps, Vincent a pris sa décision. Faustine, qui partage sa vie depuis vingt ans, ne le sait pas. Il la quitte. Ce soir, il dormira chez Gena. Aujourd'hui, Vincent va vers la promesse d'une vie nouvelle, riche de découvertes et de sensualité.Qui aime-t-on et pourquoi ? Comment échapper à la confusion des sentiments ? Avec ce livre bref, incisif, juste, Pierre Vavasseur dit avec simplicité la mécanique des hommes hésitants.Grand reporter au Parisien, Pierre Vavasseur signe avec Le jour où j'ai quitté ma femme son deuxième roman.

  • Putain d'adele

    Pierre Vavasseur

    Photographe réputé, Matthieu Varennes s'apprête à partir en Chine, dans les montagnes célestes, lorsqu'il apprend la mort de sa mère, Clémence, qui finissait ses jours, seule à l'hôpital.Matthieu n'éprouve aucune tendresse pour Clémence. Pour lui, cette disparition est d'abord une libération. Mais l'indifférence n'est qu'une émotion à l'envers. Comment naît-elle ? Que révèle-t-elle? Quelle part Dieu y prend-il ?

empty