• Mohamed, un vieil Algérien qui vit à Paris depuis des décennies, décide de retourner en Algérie. Il ne veut pas y aller seul et convainc Rachid, arrivé en France en même temps que lui, de l'accompagner. Tous deux découvrent un pays qui a profondément changé et qu'ils ne reconnaissent plus. Emplis de nostalgie, souvent d'amertume, ils se heurtent de plein fouet à cette Histoire qui continué sans eux, et à leurs propres histoires enfouies dans leurs souvenirs : la guerre d'Indépendance, l'âge d'or des années 70, le lent déclin des années 80, la décennie noire... Chacun va de son côté, poursuit ses chimères, s'abîme dans le passé. Et traversant leurs vies comme une ombre, cette femme qu'ils ont tous aimée, autrefois, et qui continue de les hanter.

    Karim Amellal est né en 1978 à Paris. Franco-algérien, il a notamment publié Cités à comparaître (Stock), Discriminez-moi ! Enquête sur nos inégalités (Flammarion) et Bleu Blanc Noir (l'Aube).
    Il enseigne à Sciences Po et a créé une plateforme numérique pour les universités (SAM Network) ainsi qu'un média participatif sur l'Algérie (chouf-chouf.com).

  • Le narrateur est un Français comme les autres, ou presque. La banlieue, ses origines, c'est derrière lui. La victimisation, ce n'est pas son genre. Il vit désormais au coeur de Paris, a fait une grande école, travaille dans la finance, vit avec la femme qu'il aime : il a réussi. Soudain, la machine s'enraye. Dans une France pétrie de peurs, la victoire de l'extrême droite est logique, implacable. La nouvelle prési­dente applique méthodiquement son programme : le «

  • « Silou est en prison. On dit que c?est un terroriste, un cousin de Ben Laden. Lui ne sait pas ce qu?il est. Il sait juste qu?il a fait un truc de mal. Sa psy lui a dit de raconter sa vie parce que ça lui ferait du bien. Alors il raconte. Comment il a grandi et comment il s?est retrouvé là après une condamnation en assises pour « actes terroristes ». C?est l?histoire d?un « jeune des quartiers », d?un gosse d?une cité avec une moitié de mère et une grosse faiblesse pour le shit. Quand il a quitté l?école, parce qu?il ne comprenait pas à quoi elle servait, il a fait quelques petits coups. Que des mauvais. D?ailleurs, lui-même doit être un mauvais coup puisque aucune fille n?a jamais voulu de lui? Les filles n?aiment pas les mecs qui n?ont pas de thunes et pas les yeux bleus. D?ailleurs Nadia, sa « princesse des étoiles », celle qui habite dans la tour d?en face, elle ne le regarde pas. Alors la came a attrapé Silou par l?épaule. Il a enfin vu à quoi ressemblaient les étoiles. Puis il y a eu la descente... Heureusement il y a des mecs qui sont venus le chercher. Ils l?avaient repéré. Ils le respectaient et lui ont promis un autre paradis s?il acceptait de les aider. Alors, bien sûr, il a accepté. Il avait pas des masses d?autres propositions. Les mecs l?ont embarqué dans leur combine, puis il y a eu un braquage, une bombe, des morts. Il n?a rien vu venir. C?est comme ça qu?il est devenu terroriste. »

    Karim Amellal


empty