• Éric est désolé : sa chère Ludmillia, partie quelques jours en Écosse, s'y est mariée ! Pourtant, ils s'étaient promis l'un à l'autre depuis l'enfance... Hanté par des rêves prémonitoires, il se persuade peu à peu, non seulement qu'elle n'est pas heureuse, mais qu'elle l'appelle au secours. Pour la retrouver, il ira jusqu'au bord du Loch Ness... et de surprise en surprise. Qui pourra résoudre l'énigme de la vieille maison dans la forêt, auprès de laquelle personne n'ose s'aventurer ? Ici comme ailleurs, nulle trace de Ludmillia. A-t-elle été tuée ? Par qui ? Éric ne voit qu'un homme capable de l'aider, le romancier Herbert Smith, qui est aussi le plus fin limier d'Angleterre. Mais, curieusement, c'est à Paris, à l'heure où les brouillards noient les quais de la Seine, que celui-ci découvrira les premiers éléments de son enquête. Un portrait ancien, un jeune homme un peu trop sentimental, un autre plutôt cynique, deux cadavres encombrants... les pions sont placés sur l'échiquier du mystère. Avec Minuit, quai d'Orsay, l'auteur a écrit un récit haletant, à la fois romantique et passionnant, émouvant aussi. Et ce n'est pas un hasard si le légendaire Loch Ness, Bruges et ses canaux mélancoliques, le joli village d'Heiligenblut en Autriche, avec pour toile de fond le majestueux Grossglockner, servent de cadre à l'action, en s'opposant par leur beauté aux pensées tortueuses du personnage principal. Face à lui, Herbert Smith, le célèbre héros de Ginette Briant, qu'elle a mis en scène dans dix de ses romans, triomphe de nouveau, pour la plus grande joie des amateurs de suspense, et quel suspense ! L'un des meilleurs qui aient jamais été soumis à votre perspicacité.

  • Rien ne paraît. plus important à Véronica Chabert que la richesse... Hélas ! obligée de travailler très tôt, elle n'a pu entreprendre les études qui l'auraient engagée sur la voie de la réussite. Dévorée d'ambition, elle songe qu'il faudra bien, qu'un jour, la chance se mette de son côté. N'est-elle pas ravissante ? Ce qu'elle lit dans le regard des hommes la rassure sur ce point. Merveilleux miroir que celui-là ! Et une vive intelligence pallie les lacunes de son éducation. Le destin exauçant parfois les rêves les plus fous, l'occasion d'atteindre les sommets est bientôt donnée à la jeune fille. Devant elle, s'ouvrent les portes de la High Society. Pour décor, un château perdu dans les brumes et les bruyères d'Écosse... Pour partenaires, trois jeunes gens qui se disputent la fortune de lord Hellermine, industriel richissime, vieux et presque impotent, et l'ombre de lady Mary dont il est veuf depuis dix ans... Véronica se sortirait peut-être avec les honneurs des situations les plus embrouillées, si des lettres anonymes ne risquaient de mettre en péril sa position et sa vie. Comprendra-t-elle, enfin, que l'élévation de l'âme ne se mesure pas à l'aune d'un compte en banque ? Et l'amour la sauvera-t-il des autres et d'elle-même ?

  • Un roman sur fond de scandales politiques, d'amours clandestines, d'injustice, mais aussi de courage et d'abnégation. L'action se situe en 1853 au moment où l'Irlande cherche toujours à secouer le terrible joug anglais.

  • Ces « Roseaux du rivage », c'est toute l'histoire d'une vie dit Henri Bourdais en parlant du livre de Raymond Briant, le long parcours d'un ouvrier ajusteur de la région nantaise souligne Gilbert Declerq. Mais c'est aussi la mémoire, la forte mémoire de l'écriture de la langue. L'auteur évoque dans son livre les « larges nappes de roseaux », qui « bruissent, chantent dans le vent ». Le style même de cette mémoire, c'est la grande rumeur des mots éclairée par la vie quotidienne du métier d'homme, des marches de la foi malgré les embûches et les doutes, de l'engagement militant aux Jeunesses Ouvrières Chrétiennes, à la CFDT. Raymond Briant est attentif à l'homme parce qu'il croit à sa bonne volonté, à la vie de la parole, à ses mots tirés à quatre épingles pour être prêt au rendez-vous des vrais lecteurs. Ceux-ci vont, viennent, s'arrêtent, s'évadent, se dépaysent se retrouvent, à l'envi dans ces cinq cent vingt pages. Ils saisissent les événements capitaux de notre siècle imprudent mais plus que cela l'essentiel de vivre avec celles et ceux qu'on aime dans le quotidien des jours. « Dans les marais de Corguen on ne sait pas trop où les routes vous mènent » écrit-il dans le chapitre trois de la sixième partie. Les Roseaux du rivage témoignent de cela, de cette obstination d'être et d'avancer sur ces voies afin de connaître le bout du chemin, de cet effort considérable d'écrire la langue mémoire, la langue parcours sur laquelle j'imagine l'écrivain sur des rives secrètes d'émotion et de sensations à récolter les mots lucides, les mots ouvrés de son travail. Le style du livre est fait « des mille ruisselets » palabrés à l'ombre du récit, à la lumière de l'intense mémoire de la nuit que l'auteur écrit. Vous y découvrirez donc l'itinéraire d'un homme vrai, de ses luttes dans la fraternité des combats syndicaux, politiques ou associatifs, l'histoire de sa foi, de sa résistance au nazisme, de ses rencontres cosmopolites, de ce carnet bleu d'André Chenailles, apprenti, de ces roseaux du rivage aux confins des solitudes... Luc Vidal.

  • Huit grands chefs.
    Cinq régions de France.
    Trente plats d'exception.
    Des saveurs, des émotions, des histoires.
    Une gastronomie engagée.
    Un novice, Guillaume, qu'un stage de critique culinaire dans le magazine de son grand-père va réveiller, contre toute attente, bien au-delà des papilles.

    Arnaud Donckele, Alain Ducasse, Alain Dutournier, Gilles Goujon, Michel Guérard, Laurent Petit, Anne-Sophie Pic, Guy Savoy.

  • Alexandre le Grand

    Pierre Briant

    Ce livre n'est pas une biographie d'Alexandre le Grand (356-323 av. J.-C.), figure historique célèbre pour ses conquêtes et l'empire qu'il parvint à édifier. À travers le sort de ce personnage fascinant qui régna sur trois continents, des questions plus générales se posent : quelle est l'origine de la domination d'Alexandre ? Comment comprendre ses objectifs ? Quelle était la situation de l'adversaire, l'empire perse-achéménide, et quelles résistances la conquête y a-t-elle suscitées ? Comment, enfin, l'empire s'est-il organisé, avec quels rapports entre les conquérants et les populations conquises ? Car, au-delà de la seule personne d'Alexandre le Grand, c'est un véritable phénomène historique que cet ouvrage analyse et dont il met en relief les principaux caractères.

  • Est-il encore nécessaire et utile de parler d'Alexandre le Grand - dira-t-on peut-être -, alors même que le rythme et l'ampleur des publications qui lui sont consacrées paraissent incontrôlables ?

    André Aymard, l'un des plus perspicaces parmi les historiens de l'Antiquité, eut en 1953 une formule lapidaire : "Alexandre ne manque pas d'historiens, et ceux-ci ne manquent pas d'Alexandres." Le moment est venu, non pas tant de faire un bilan des connaissances que de proposer une réflexion sur les manières variées et contradictoires selon lesquelles, au cours des siècles, de l'Islande à Java, ont été échafaudées, contestées, déconstruites et reconstruites les images et interprétations sur lesquelles les historiens continuent de se disputer et leurs lecteurs de rêver.

    On ne sera donc pas désarçonné de voir fleurir, dans cette analyse critique des lieux communs et de leurs usages selon les époques, des entrées telles que "Croisade", "Mission civilisatrice", "Sikandar", "Maison de Bourgogne" ou "Chute de Constantinople", "Heavy Metal", "Mali", "Maudit Aliksandar" ou encore "Napoléon". Chacune traite de la mémoire d'Alexandre et de ses différentes strates, manifestations et instrumentalisations au cours des siècles, d'Est en Ouest et du Couchant au Levant.

  • « Je voulais tout vivre, tout de suite, pour profiter aussi longtemps que possible de mes enfants. »
    Julie aurait renoncé à tous ses rêves si elle avait écouté les médecins, ses parents, les autres : la maladie menaçait d'étouffer ses poumons. Mais dès ses quinze ans, l'adolescente tout feu tout flammes n'en fait qu'à sa tête, dévorant la vie à pleines dents. Folle amoureuse de son premier flirt du même âge, elle décide de fonder une famille tout de suite ! Julie a défié le monde des adultes, mené des combats successifs avec un courage et une volonté exceptionnels pour contrer la maladie et la mort qui rôdaient. Aujourd'hui, à vingt-quatre ans, avec Loane, huit ans, Mathéïs, deux ans et demi, et Ludovic, devenu son mari, Julie est fière de son bonheur et armée d'une conviction en forme de leçon pour tous : c'est parce que la vie peut être courte qu'elle se doit d'être intense ! Créatrice d'un blog, elle mène son  récit tambour battant, assorti à sa nature, franche, directe et propre à convaincre chacun de nous lecteur de l'urgence de vivre, de profiter de chaque instant.

  • Pratiquement inconnu jusqu'alors sur les registres de l'Histoire, le peuple perse, depuis sa base de l'Iran méridional (Fàrs), se lance vers 550 av. J.-C. dans une aventure prodigieuse qui, sous la conduite de Cyrus le Grand et de ses successeurs, va aboutir à la création d'un empire immense entre Asie centrale et Haute-Egypte, entre Indus et Danube. L'Empire perse ou Empire achéménide (du nom de la dynastie régnante) a rassemblé en son sein des pays, des peuples, des langues et des cultures d'une diversité prodigieuse. Cette conquête des pays du Moyen-Orient a causé un bouleversement dans l'histoire du monde: pour la première fois, un Etat unitaire aussi vaste que le futur Empire romain voit le jour et se développe durant plus de deux siècles (550-330). Cette histoire se poursuit jusqu'à la mort d'Alexandre le Grand (323) qui, du point de vue géopolitique, est en quelque sorte " le dernier des Achéménides ". Aujourd'hui encore les terrasses, palais, reliefs, peintures et briques émaillées de Pasargades, Persépolis et Suse, les impressionnantes tombes royales de Naqsi-Rustam, la statue monumentale de Darius le Grand, tout vient rappeler au visiteur abasourdi la puissance et le luxe inouïs des Grands Rois et de leurs Fidèles.
    Longtemps reléguée dans une ombre épaisse par le prestige conjugué de l'" Orient millénaire " et de la " Grèce éternelle " dont elle était exclue, l'histoire achéménide a reçu une impulsion entièrement nouvelle au cours des vingt dernières années. Débarrassée des oripeaux de la " décadence orientale " et de la " stagnation asiatique ", la recherche a également bénéficié de découvertes documentaires décisives dont le nombre n'a cessé de croître, qu'il s'agisse de textes ou de vestiges archéologiques, numismatiques ou bien iconographiques.
    C'est cette documentation immense et diversifiée que le livre met entre les mains du lecteur: les multiples citations de documents écrits et insertions d'images permettent de suivre l'auteur dans sa démarche d'historien qui, à travers l'espace et le temps, cherche à comprendre comment naît, se développe et sombre un tel empire. Construit sur ces piliers documentaires, nourri par des discussions qui ne masquent pas les interrogations persistantes, clairement articulé autour de chapitres-bilans, ce livre sans précédent ni équivalent offre aussi le minutieux exposé des divergences interprétatives et des hypothèses alternatives, une bibliographie exhaustive et un index très développé. Il s'adresse aussi bien aux historiens, sociologues et anthropologues qu'au lecteur passionné de recherches historiques et de vastes espaces.
    Pierre Briant, professeur d'histoire de l'Antiquité à l'université de Toulouse-II Le Mirail, est spécialiste de l'histoire du Moyen-Orient à l'époque de la domination perse et des conquêtes d'Alexandre. Il est notamment l'auteur d'Alexandre le Grand (1994), d'Etat et pasteurs au Moyen-Orient ancien (1982), de Rois, tributs et paysans (1982) et de Darius, les Perses et l'Empire (1992).

  • Qui est Stella ? Une jeune fille d'une beauté sans pareille, dotée de pouvoirs exceptionnels. Elle vient d'une lointaine planète, à la recherche de l'amour terrestre, cet amour dont elle ignore tout. Sa découverte l'amène à réfléchir sur la vie, sur la mort, et elle a la révélation du secret, sans lequel personne ne peut être heureux. Animées d'une poésie envoûtante, ces pages ne manquent ni d'aventures ni de passion. Rome, la ville éternelle, leur sert de décor, et l'île de Jersey, par sa sauvage beauté, accuse les sentiments contradictoires de l'héroïne. Stella repartira-t-elle dans son paradis galactique ? Peut-être... Mais elle aura laissé, dans nos coeurs, un grand besoin de merveilleux...

  • ?This edited volume examines metallurgical technologies and their place in society throughout the centuries. The authors discuss metal alloys and the use of raw mineral resources as well as fabrication of engineered alloys for a variety of applications. The applications covered in depth include financial, mining and smelting, bridges, armor, aircraft, and power generation. The authors detail the multiple levels and scales of impact that metallurgical advances have had and continue to have on society.  They include case studies with guidance for future research design and innovation of metallic materials relevant to societal needs.Includes case studies written by industry professionals with guidance for future research design and innovation;
    Demonstrates metal materials design that reflects relevant societal needs;
    Covers a broad range of applied materials used in aircraft, armor, bridges, and power generation, among others.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un étrange couple, cet industriel lyonnais et sa jeune épouse... Bien qu'inséparables, ils semblent se détester. D'où provient leur antagonisme ? La première Madame Rouffleau est morte dans des circonstances dramatiques. Et si elle avait été assassinée ? Avec son sens de l'investigation, et son flair infaillible de détective à l'affût de l'aventure, le célèbre écrivain anglais Herbert Smith est amené à confronter ses soupçons à la réalité des faits. Fera-t-il sortir la vérité de la boue où elle s'est enlisée ? Échappera-t-il lui-même aux pièges que lui tendent ceux qui ont intérêt à le voir disparaître ? En danger de mort au bord du Tage, dans les paysages grandioses du Portugal, c'est cependant en France, à Vichy, que notre héros se trouvera en péril d'amour... L'auteur de « Condamnée au silence » a émaillé son récit de rebondissements imprévus, de passion, mais aussi d'humour, ce qui en fait l'un des suspenses les plus captivants qui aient jamais été écrits.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'Égypte de Toutankhamon, qui marqua de son sceau indélébile l'histoire de l'humanité ; une île enchanteresse, Malte, jadis forteresse âprement défendue par les Chevaliers en lutte contre les Barbaresques, aujourd'hui paradis pour touristes avides de dépaysement : tels sont les décors que l'auteur a choisis pour cette aventure hors du commun, dans laquelle est entraînée la célèbre égyptologue Diane Peyrac. Sept personnages aux multiples visages animent ce récit aux rebondissements inattendus. Une statuette d'or, des hiéroglyphes mystérieux, plusieurs accidents, qui mettent la vie de ces sept personnes en danger, voilà pour le "suspense" et quel "suspense" ! Le coupable, vous le découvrirez à la dernière page, en même temps qu'avec Diane vous vous demanderez : « Qui est Arnaud ? » En lui, semble-t-il, se heurtent des forces contradictoires : le réel et ce qui nous paraît irrationnel, le passé et le présent. C'est un "coup au coeur" que vous ressentirez pour ce héros inhabituel, particulièrement émouvant. Son histoire est de celles qui défient le temps et l'espace, de celles surtout qui conduisent l'Homme vers une plus grande connaissance de sa véritable destinée.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'intercommunalité permet-elle de surmonter l'émiettement communal ou consacre-t-elle l'échec de la réforme territoriale en France ? Soutenue par un fort consensus politique depuis la réforme de 1999, l'intercommunalité a déjà changé le paysage français : plus de 33000 communes sont regroupées en 2600 intercommunalités. Cependant, celle-ci fait l'objet depuis 2005 d'évaluations critiques, de la part du Parlement et de la Cour des comptes. Ce bilan montre qu'elle est au milieu du gué, mais qu'elle est la clé de la réorganisation territoriale dont la France a besoin.

  • Un grand roman que cet Oiseau de solitude. Une épopée qui conduit le lecteur des rives de l'Adriatique aux confins du Mexique, au temps où flambaient à la fois la vieille Italie en quête d'unité, et les villages indiens incendiés par les guérilleros... Nous sommes au XIXe siècle, François-Joseph est maître de la Lombardo-Vénétie et entend bien le demeurer. Ses sbires n'hésitent pas à pendre, à fusiller. Or, une bête fauve que torture son dompteur, finit toujours par casser ses chaînes... Bientôt, le souffle de la révolte balaie les dernières hésitations. À l'armée de Napoléon III, se rallie celle de Victor-Emmanuel. Dans cet enfer naît une passion, que l'absence et les interdits de toute nature ne cesseront d'attiser... Angéline est seule, repliée sur elle-même, mais rarement à l'abri des tentations. L'homme qui l'aime, solitaire lui aussi, est obligé de fuir, de s'exiler... Comment pourraient-ils se rejoindre ? Jamais sans doute, si le destin ne veillait... Au fil des années, ils iront de Venise, à la jolie cité de Cuernavaca, non sans avoir foulé le sol brûlé de Solferino et parcouru les champs de coton du Sud, dévastés pendant la guerre de Sécession... Pour cette histoire exceptionnelle, Ginette Briant a choisi des décors somptueux ; grâce à la qualité de son style, alliée à une grande rigueur historique, ce récit est plus qu'un suspense sans défaillance, c'est un hymne à la liberté et un déchirant et vibrant appel à l'amour.

  • Hôtesse à bord d'un autocar de luxe en partance pour l'Espagne, Viviane Vermont, qui a connu une grave déception sentimentale, s'efforce de l'oublier en se consacrant au bien-être de ses passagers, parmi lesquels se trouve Ramon de Villa-Fuentès. Reçue à l'hacienda que ce dernier habite près de Grenade, Viviane y fait la connaissance de Diego Morena, le célèbre matador, et c'est le début d'une étonnante aventure... Pourquoi Dolorès del Solar, la danseuse de flamenco qu'elle a applaudie à Madrid, lui voue-t-elle soudain une telle haine ? La jeune Espagnole semble dépositaire d'un lourd secret. Qui prendra-t-elle pour complice de ses machinations ? Par quel étrange enchaînement des faits, Ramon et Diego y seront-ils mêlés ? La présence de celui que Viviane aima jadis, le premier qui l'ait fait souffrir, supplantera-t-elle à ses yeux l'attrait que ces deux hommes exercent sur elle ? Avec ce beau récit, Ginette Briant renoue avec la grande tradition romanesque. Grâce à sa plume enchantée, le lecteur ira de Saragosse à Madrid, de Madrid à Tolède... Mais c'est à Grenade, dans les jardins de l'Alhambra, puis au pied des neiges éternelles de la Sierra Nevada, qu'il découvrira les mille et un sortilèges de l'Espagne, ses nuits chaudes et parfumées, et toutes les passions que cette terre de contrastes sait susciter, quand la mort et l'amour sont en jeu...

empty