• C'est toute l'Espagne du XVIe siècle, celle de Charles Quint et de Philippe II, des galions chargés d'or de retour du Nouveau monde, qui revit dans cette biographie romancée de Thérèse d'Avila.

  • Petite-fille, fille, soeur et nièce des rois de Naples, Sancia d'Aragon, épouse de Jofré Borgia, quatrième fils du pape Alexandre Borgia, fut placée, de 1494 à 1504, au coeur des événements qui bouleversèrent l'Europe du quattrocento et de la pré-Renaissance, lorsque les rois de France, Charles VIII puis Louis XII, occupèrent Naples à deux reprises, en causant la chute du royaume napolitain d'Aragon ; elle connut les fastes, les intrigues et les dangers de la cour romaine, sous le soleil des Borgia ; elle éprouva une grande passion pour César Borgia, son beau-frère. César le somptueux, le cruel et le magnifique, frère de la fameuse Lucrèce. César qui rêvait de se tailler un royaume à la pointe de son épée, qui répandit la terreur sur toute l'Italie. Autour du couple Sancia-César gravitèrent des personnages aussi célèbres et différents que Savonarole, Michel-Ange, Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel. Sancia, impétueuse et passionnée, téméraire et amoureuse ne connut ni la mesure ni la paix et, lorsque César la trahit et s'en prit à sa famille, elle prépara sa vengeance. Une vengeance à la mesure de sa passion... C'est toute l'Italie et la France de ce début de la Renaissance, toute une société cultivée, éprise d'art et de belles lettres, mais violente, que nous livre Isaure de Saint Pierre dans ce roman foisonnant, où l'on aime, où l'on tue avec excès.

  • On la surnomme la Joyeuse : arrivée de Russie comme esclave, Roxelane fascine par sa beauté et son intelligence. À Istanbul, elle brille et se fait remarquer parmi les 300 femmes du harem de Soliman le Magnifique, fils de Selim le Cruel. Mais, dans cet impitoyable monde d'hommes et de conquérants qu'est la cour ottomane du XVIe siècle, Roxelane va devoir se battre et opposer son ingéniosité à la loi qui l'asservit. À l'image de cet empire qui fit trembler l'Occident, conquit l'Europe et l'Asie, elle va employer toute sa ruse et son charme pour séduire Soliman, accéder au pouvoir et assurer à sa descendance le trône de l'empire...
    Sublime fresque de la cour ottomane et d'un empire d'une incomparable puissance, ce roman d'amour et d'aventures nous plonge au coeur de la civilisation musulmane, ses raffinements et ses cruautés. Passionnée par la culture arabe, Isaure de Saint Pierre fait revivre à merveille le destin d'une extraordinaire modernité de Roxelane, cette femme unique qui, par son génie et sa soif de puissance, finit par dominer un monde d'hommes.

  • On le surnommait « le débauché » : Raspoutine, personnage fascinant et controversé, a nourri les plus terribles légendes. Mais entre le mythe et la réalité, qui était véritablement cet être que la Russie a diabolisé ?
    Fondé sur les rapports de la police secrète du tsar Nicolas II, ce livre extraordinaire révèle, pour la première fois, un homme du peuple, généreux et simple, prophète aussi et guérisseur à ses jours. Car si Raspoutine séduisit tant la tsarine Alexandra et le tsar, c'est qu'il exprimait le point de vue d'un moujik ordinaire, mais surtout celui d'un khlyst, un « fol en Christ », adepte d'une secte ancienne pour qui la faute charnelle était nécessaire à la rédemption. Au fur et à mesure que grandissait son influence, les considérables responsabilités que lui confiait le couple impérial finirent cependant par l'accabler et Nicolas II, influencé par la Cour, en vint à se méfier de l'autorité mystique qu'avait sur son épouse un homme à qui l'on prêtait les pires turpitudes...
    Au-delà de la légende, Isaure de Saint Pierre s'interroge sur cette figure excentrique et marginale, aussi complexe et passionnée que la Russie baroque, archaïque et barbare d'où il venait.

  • Silhouette précieuse engoncée dans une lourde robe de soie, visage de porcelaine, Petite Orchidée attend la sentence. Au coeur de la Cité interdite, la jeune fille de seize ans, choisie parmi les plus illustres clans de l'Empire du Milieu, va peut-être devenir l'une des concubines impériales. Mais dans cet univers clos et hostile, il lui faudra déployer des trésors d'intelligence pour devenir l'élue de Hsieng-feng, le Fils du Ciel, lui donner un héritier mâle et peut-être ainsi accéder au pouvoir... En ce milieu du XIXe siècle, déchirée par les révoltes internes, la Chine est en proie aux ambitions des nations occidentales. De la seconde guerre de l'opium aux 55 jours de Pékin, du sac du Palais d'été à la naissance du Dernier Empereur, Isaure de Saint Pierre nous entraîne au coeur des mystères de la Cité interdite dans une fresque éblouissante et somptueuse. Ce grand roman où se mêlent pouvoir, amours et ambitions, révèle un portrait inattendu et chatoyant de la légendaire Tseu-hi, loin de la « Messaline » cruelle et sanguinaire dépeinte par l'histoire officielle.

  • Elle était née pour séduire. La somptueuse et vénéneuse beauté de Virginia Castiglione la mènera des sommets de la gloire à la misère. Mariée à seize ans, la « divina contessa » devient vite la maîtresse de Victor Emmanuel de Savoie, collectionnant toilettes, bijoux et amants éphémères. L'intelligence de la jeune courtisane en fait une arme redoutable dans les mains de son cousin Cavour, un des plus fins politiques de l'époque. Persuadé que l'Italie ne peut se débarrasser du joug autrichien sans une aide extérieure, le ministre la charge d'une mission auprès de Napoléon III. Pendant presque deux années, elle règne sur le coeur du monarque qui va assurer le triomphe de l'unité italienne. Trop sûre de son pouvoir, Virginia brave l'Impératrice Eugénie désormais attachée à sa perte. Son insolence, ses caprices et son extravagance feront le reste...
    À travers le destin tumultueux et tragique de cette mystérieuse intrigante, Isaure de Saint Pierre fait revivre avec fougue une page brillante de l'histoire européenne dans le tourbillon des fastes du Second Empire.

empty