• "La vie de Winston Churchill, homme d'État et homme de guerre exceptionnel, est un roman ; elle est ici racontée comme tel, sans un mot de fiction.

    Se fondant sur des recherches dans les archives de huit pays, la consultation de quelque quatre cents ouvrages et l'interview de nombreux acteurs e témoins, ce récit épique mené brillamment par François Kersaudy montre comment un homme solitaire, longuement façonné par d'exceptionnels talents et de singulières faiblesses, a pu infléchir le cours de notre siècle."

  • Tout le monde en France connaît l'histoire d'Oskar Schindler, qui a sauvé un millier de juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Mais on connaît beaucoup moins l'exploit de Felix Kersten, et pourtant, un mémorandum du Congrès juif mondial établissait dès 1947 que cet homme avait sauvé en Allemagne «  100  000 personnes de diverses nationalités, dont environ 60  000 juifs, [...] au péril de sa propre vie  ». Encore, à l'issue du récit qui va suivre, de tels chiffres sembleront-t-il passablement sous-évalués.
    Un des ouvrages les moins connus et les plus émouvants de Joseph Kessel s'intitule Les mains du miracle. Ce roman retraçait déjà l'exploit du thérapeute d'Himmler qui se faisait rémunérer en libérations de juifs et de résistants   sans que le lecteur puisse toujours distinguer la part de Kessel de celle de Kersten. Pour reconstituer la véritable histoire au travers des archives, des mémoires, des journaux, des notes et des dépositions des principaux protagonistes, il fallait un historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, qui connaisse également l'allemand, l'anglais, le suédois, le norvégien, le danois et le néerlandais. Le résultat est un récit de terreur, de lâcheté, de générosité, de fanatisme et d'héroïsme qui tiendra jusqu'au bout le lecteur en haleine. Combien de fois dans l'existence rencontre-t-on un périple de cette envergure -  sans un mot de fiction  ?
     
      Le professeur François Kersaudy, qui a enseigné aux universités d'Oxford et de Paris I, est connu en France pour ses ouvrages sur Winston Churchill et sur le général de Gaulle. Mais il est également l'auteur d'une biographie du maréchal Goering qui fait autorité, ainsi que du best-seller Les secrets du Troisième Reich. Historien polyglotte, il parle neuf langues et a reçu douze prix littéraires français et étrangers.

  • L'entrée du général de Gaulle dans la prestigieuse collection "Maîtres de guerre".Des cinq grands protagonistes de la Seconde Guerre mondiale, Charles de Gaulle est le seul à avoir reçu une formation d'officier général, les quatre autres - Hitler, Staline, Roosevelt et Churchill - pouvant être considérés comme des stratèges amateurs. Mais l'ironie du sort a voulu qu'il ait été aussi le seul à n'avoir pratiquement pas d'armée...
    Pourtant, cet homme à la vocation militaire très précoce, ce général de brigade engagé malgré lui en politique, a joué au bénéfice de la France un rôle considérable durant la Seconde Guerre mondiale ; et pendant le quart de siècle qui a suivi, ce militaire devenu civil, qui n'a jamais cessé d'affirmer la primauté du civil sur le militaire, n'en a pas moins instauré dans le gouvernement civil une rigueur quasiment militaire - tout en posant les jalons d'une doctrine de dissuasion stratégique qui a rendu à la France son statut de grande puissance.
    En cette année qui marque à la fois le 80e anniversaire de l'appel du 18 Juin et le 50e anniversaire de la mort du Général, François Kersaudy, qui en est l'un des meilleurs spécialistes, explore dans ce dixième volume de la collection " Maîtres de Guerre " ce qu'ont été, au sommet comme sur le terrain, les conséquences de ses ambitions, de ses décisions et de ses anticipations.

  • Brillant politicien, excellent écrivain, orateur hors pair, Winston Churchill est l'un des plus grands hommes d'État du XXe siècle. Son secret ? Un quart de volonté, un quart d'imagination, un quart d'humour et un quart de whisky - sans oublier l'essentiel : une conception très personnelle de l'ordre du monde. François Kersaudy a rassemblé ici ses propos les plus mémorables et les plus percutants. Comment résister aux considérations de Churchill sur le destin, la politique, la guerre, de Gaulle, la France, le communisme, Hitler, les États-Unis, mais aussi sur l'humour, l'alcool, les femmes, l'histoire et la mort ?

  • La suite du best-seller Les secrets du IIIe ReichAprès l'immense succès des Secrets du IIIe Reich, François Kersaudy et Yannis Kadari entraînent le lecteur dans une nouvelle plongée au coeur des arcanes du régime hitlérien. Dans un texte enlevé et accessible, tous deux revisitent certains épisodes mystérieux de ce moment d'histoire ahurissant, faisant à l'occasion de chaque récit la part de ce qui est avéré et de ce qui est purement fictif.
    Comment les nazis ont-ils préparé le programme d'euthanasie Aktion T4 ? Comment Hitler imaginait-il sa nouvelle capitale, Germania ? Comment ses fidèles envisageaient-ils de détruire les États-Unis ? Et d'où vient le mythe de leur " forteresse alpine ", où ils livreraient leur baroud d'honneur ? Quel était le but de l'opération Werwolf (" loups-garous ") ? Enfin, qu'est devenu Martin Bormann, le " Méphisto du Führer " ? Sept chapitres saisissants - dont un inédit sur le duel Hitler-Churchill - pour lever les mystères et comprendre les dessous d'un univers terrifiant.
    " À travers les affres et les rebondissements d'un régime criminel, c'est l'empreinte profonde laissée par le IIIe Reich jusqu'à nos jours que les auteurs donnent à voir en creux. "
    Le Figaro Histoire

  • Le passage en poche d'un best-seller, par l'un des historiens français les plus connus.Le passage en poche d'un best-seller, par l'un des historiens français les plus connus. Pourquoi Hitler a-t-il multiplié les efforts - et les cadavres - pour dissimuler ses origines ? Quelle est la vérité sur l'affaire Rudolf Hess, qui a donné lieu à tant de publications fantaisistes ? Quelle était la nature exacte des relations du Führer avec les femmes ? Que s'est-il vraiment produit durant la Nuit des longs couteaux ?
    Le pari fait par l'auteur est que, sur tous ces sujets, les lecteurs trouveront la réalité plus passionnante que n'importe quelle fiction.
    "
    Les Secrets du IIIe Reich a le double mérite d'apporter du neuf et de clarifier
    en huit chapitres denses, abondamment sourcés et formidablement mis en musique,
    l'histoire d'Hitler. "
    Le Point

  • Il y a dans le monde presque autant d'ouvrages sur Charles de Gaulle que sur Napoléon ; et pourtant, le Général reste une énigme pour la plupart de ses compatriotes. Quel meilleur moyen de le redécouvrir que de le laisser parler ?
    Bien sûr, comme pour la plupart des grands personnages de l'histoire contemporaine, le flot des paroles et des écrits du général de Gaulle est si abondant qu'un voyage accompagné s'impose. Il permet de séparer l'essentiel de l'accessoire, de replacer ses propos dans leur contexte, puis d'en commenter la pertinence et la portée. Les citations sont ordonnées par thèmes, et l'ordre chronologique dans chaque chapitre donnera au lecteur la possibilité de suivre l'évolution des réflexions gaulliennes sur plusieurs décennies.
    /> Qu'il s'agisse de son autoportrait, de ses prophéties, de l'État, de la France libre, de Vichy, de Churchill, de Staline, de Roosevelt, de l'Allemagne, de l'Union soviétique, de l'Angleterre, des États-Unis, du parti communiste, de l'Algérie, des politiciens ou de l'humour, les déclarations publiques et les confidences privées de ce personnage d'exception ménageront bien des surprises...
    « Le plus difficile est de rester réaliste quand on a un idéal, et de garder son idéal quand on voit les réalités. »
    « Savez-vous qu'au fond, je suis un timide ? »
    « Au début, je n'étais pas très gaulliste. Mais petit à petit, en me regardant faire, je le suis devenu... »
    « Il arrive souvent que les intérêts des Français, ou ce qu'ils croient tel, ne coïncident pas avec ceux de la France. »

  • Deux visions du monde, deux légitimités, deux tempéraments opposés, unis dans la bataille pour la liberté.
    Churchill : De Gaulle, un grand homme! Il est arrogant, il est égoïste, il se considère comme le centre de l'univers... il est... vous avez raison, c'est un grand homme!... De Gaulle : Pauvre Churchill! Il nous trahit, et il nous en veut d'avoir à nous trahir... Lorsque s'affrontent les deux plus grands hommes d'Etat du XXe siècle, il faut bien s'attendre à des gerbes d'étincelles... Ayant consulté vingt fonds d'archives et interrogé de nombreux témoins, François Kersaudy reconstitue plus de trente rencontres entre le Premier ministre britannique et le chef de la France libre. Un livre véritablement unique, puisque c'est le seul ouvrage qui soit exclusivement consacré aux relations d'amour et de haine entre les deux hommes... L'ayant refermé, le lecteur considérera nécessairement d'un autre oeil les Mémoires de guerre du général de Gaulle et ceux de Winston Churchill...François Kersaudy, professeur à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, a notamment publié Winston Churchill, le pouvoir de l'imagination, qui a reçu le Grand Prix d'Histoire 2001 de la Société des Gens de lettres.

  • C'est un voyage guidé dans l'univers de la pensée gaullienne que propose François Kersaudy, qui s'emploie à replacer les propos du Général dans leur contexte et à révéler les enjeux qui les sous-tendent. Qu'il s'agisse de l'Europe, de l'armée, de l'OTAN, de la force de frappe, de l'ONU, de l'Afrique, de l'Asie, de l'économie, des médias, des écrivains ou de la mort, ces réflexions montrent une fois encore leur extraordinaire dimension prophétique. Mais les commentaires abondamment sourcés de l'historien mettent également en évidence les desseins secrets, les contradictions, les faux-semblants et les nondits qui ont émaillé la carrière de ce personnage d'exception : « Il ne faut jamais mentir, disait-il, mais il n'est pas interdit de se montrer astucieux... »
    />
    Sous la plume brillante de François Kersaudy surgit un de Gaulle surprenant et inédit.

    « Vous croyez que je ne le sais pas, que la décolonisation est désastreuse pour l'Afrique ? C'est encore une chance si, ensuite, ils ne quittent pas leurs pays pour venir s'installer en France... »

    « Rémy ! Mettez-vous bien dans la tête qu'un militaire de carrière n'est jamais intelligent ! »

    « Il n'est pas exclu que la Chine redevienne au siècle prochain la plus grande puissance de l'univers. »

    « CECA, CED, Euratom, Marché commun, tous ces organismes internationaux sont bons pour attraper la vérole. »

  • LA biographie de référence d'un personnage démesuré du IIIe Reich, Goering, enfin en Tempus.
    Héros de la Grande Guerre, putschiste improvisé, chômeur morphinomane, homme d'affaires talentueux, dandy corpulent, orateur tonitruant, ministre de l'Intérieur sans scrupules, parvenu millionnaire, collectionneur d'art compulsif, maréchal de l'Air amateur, tel est Hermann Goering, le deuxième homme du IIIe Reich. Voici, grâce à une abondante documentation allemande, anglaise, américaine et suédoise, ainsi qu'à l'interview de témoins tels que l'aide de camp d'Adolf Hitler, le régime national-socialiste revisité au travers d'un personnage démesuré - à tous les sens du mot. Le professeur François Kersaudy, auteur de nombreux ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale, a notamment écrit les biographies de Churchill et Mountbatten. Il a reçu onze prix littéraires français et britanniques, et il codirige avec Yannis Kadari la collection " Maîtres de guerre " (Perrin). " La première biographie française, portée par une érudition joyeuse. " Le Point " Une documentation trilingue que valorise une remarquable finesse d'analyse psychologique. " Le Figaro Magazine


  • L'immense Churchill entre dans la collection "Maîtres du Guerre", sous la plume de son plus grand biographe français.

    Il voulait être député parce que son père l'avait été, Premier Ministre parce que son père n'avait pu l'être, militaire parce qu'il croyait en son génie stratégique, et journaliste parce que dans l'Angleterre victorienne, un officier était mal rémunéré et un député ne l'était pas du tout. Incapable de choisir entre ces quatre carrières, il les exercera toutes, consécutivement ou simultanément, durant soixante longues années : seul guerrier parmi les politiciens, seul politicien parmi les guerriers, seul politicien-guerrier qui soit en même temps journaliste, il va devenir célèbre grâce à la campagne du Soudan, député grâce à la guerre des Boers, figure nationale grâce à la Première Guerre mondiale et héros universel grâce à la Seconde.
    Mais cet organisateur, inventeur, propagandiste et tacticien sans égal se double d'un stratège inquiétant : confondant le souhaitable et le possible, négligeant la logistique, s'immergeant dans le détail au détriment de l'ensemble, ce chef d'orchestre génial est perpétuellement tenté de quitter son pupitre pour jouer la partition du violoniste ou celle du trompettiste. Si la plupart des fausses notes vont être évitées, c'est que ce maestro effervescent est encadré par des professionnels bien moins inspirés mais beaucoup plus pondérés. En définitive, c'est cette association fructueuse mais mouvementée qui assurera le salut du monde libre... et la gloire éternelle de Winston Churchill.

  • Après le grand succès de son De Gaulle et Churchill, la mésentente cordiale, un nouveau face à face entre deux géants.
    D'un côté, le président des Etats-Unis, politicien brillant, retors et manipulateur. De l'autre, le chef de la France libre, visionnaire, intransigeant, soupçonneux à l'extrême et animé d'un patriotisme exacerbé. S'appuyant sur une multitude de documents d'archives et de témoignages de première main, François Kersaudy reconstitue ce duel au sommet entre deux hommes d'exception, où l'on voit s'opposer deux conceptions de la légitimité, de la démocratie et de l'ordre du monde - un différend qui marque encore aujourd'hui les relations franco-américaines...
    François Kersaudy est spécialiste d'histoire diplomatique et militaire contemporaine. Il a notamment publié chez Perrin De Gaulle et Churchill, la mésentente cordiale.

  • « Nous sommes tous des vers », avait modestement confié le jeune Winston à une amie, « mais je crois que moi, je suis un ver luisant ! » Le mot n’est pas trop fort : Alexandre Dumas aurait pu inventer un personnage de ce genre, mais dans le cas de Winston Leonard Spencer-Churchill, la stricte réalité dépasse de très loin la fiction.
    Jusqu’à ses 26 ans, les aventures du jeune officier et du reporter évoquent immanquablement celles de Tintin, puis le personnage devient une synthèse de Clemenceau et de de Gaulle, l’humour et l’alcool en plus… ainsi qu’une imagination sans limites : « Winston, disait le président Roosevelt, a cent idées par jour, dont quatre seulement sont bonnes… mais il ne sait jamais lesquelles ! » C’est pourtant le général de Gaulle qui l’a le mieux jugé : « Il fut le grand artiste d’une grande histoire. »
    Cette vie a été un roman ; elle est racontée comme tel, sans un mot de fiction. Se fondant sur des recherches dans les archives de huit pays, la consultation de quelque quatre cents ouvrages et l’interview de nombreux acteurs et témoins, ce récit épique montre comment un homme solitaire, longuement façonné par d’exceptionnels talents et de singulières faiblesses, a pu infléchir le cours de notre siècle.
    François Kersaudy, professeur à la Sorbonne, est spécialiste de Winston Churchill dont il a notamment retraduit et commenté les Mémoires de Guerre. La biographie Winston Churchill : Le Pouvoir de l’imagination a obtenu le Grand Prix d’Histoire 2001 de la Société des gens de lettres et le Grand Prix de la biographie politique. Nous proposons ici l’enregistrement de l’édition revue et augmentée (2015).
    Personnage romanesque en diable, Churchill, un des dirigeants les plus importants du monde libre, prend vie sous la plume claire et concise de François Kersaudy, avec ses bons côtés comme ses mauvais. Passionnante, une biographie à dévorer pour (re)découvrir ce personnage hors normes.
    Une biographie époustouflante qui se lit comme un roman, à la hauteur du destin spectaculaire de Churchill.
    © Éditions Tallandier, 2000, 2015
    (C) et (P) Audiolib, 2019
    Durée : 25h58

  • Le nouveau titre de la collection à succès "Maîtres de guerre" : la première biographie du général MacArthur, le plus excentrique des officiers américains, par l'un des historiens français les plus connus.Le nouveau titre de la collection à succès "Maîtres de guerre" : la première biographie du général MacArthur, le plus excentrique des officiers américains, par l'un des historiens français les plus connus. Les grands stratèges américains de la Seconde Guerre mondiale se comptent sur les doigts d'une main. Les deux premiers sont incontestablement l'amiral Nimitz et le général MacArthur, le second étant de loin le plus excentrique et le plus flamboyant. En 1918, il est déjà général sur le front de France et accompagne les nettoyeurs de tranchées, ceint d'une écharpe mauve de deux mètres tricotée par sa mère et armé seulement d'une badine... Trois décennies plus tard, parvenu au sommet de la hiérarchie militaire, il commande en Corée les armées de quinze pays sous l'égide des Nations unies, et menace les Chinois du feu nucléaire. Dans l'intervalle, ce meneur d'hommes au courage suicidaire a vaincu les Japonais dans le Pacifique Sud, puis organisé brillamment le relèvement du Japon moderne - à tel point que l'empereur Hiro-Hito pourra dire : " L'amiral Perry a ouvert à l'Amérique les portes du Japon, et le général MacArthur a ouvert au Japon le coeur de l'Amérique. "
    Foudre de guerre, stratège de génie au caractère épouvantable, politicien exécrable, autocrate bienveillant et fin diplomate, Douglas MacArthur a traversé comme un météore la première partie du xxe siècle, en marquant les trois grandes guerres d'une empreinte indélébile.

  • Staline

    François Kersaudy

    • Perrin
    • 27 Août 2015


    Après Hitler et Patton, le troisième volume de la collection " Maîtres de Guerre " dresse le portrait de Staline et propose la première biographie centrée sur son rôle de chef de guerre et mise en scène par une iconographie abondante.

    Après Hitler et Patton, le troisième volume de la collection " Maîtres de Guerre " dresse le portrait de Staline et propose la première biographie centrée sur son rôle de chef de guerre et mise en scène par une iconographie abondante.

    L'ancien séminariste géorgien Joseph Djougachvili, devenu tour à tour conspirateur, révolutionnaire, apparatchik et despote sanguinaire, n'avait rien a priori d'un homme de guerre. Depuis les actions séditieuses au Caucase jusqu'aux grandes manoeuvres de la guerre civile, ses incursions dans le domaine militaire ont été généralement calamiteuses, et ses purges des années trente se sont avérées plus dévastatrices pour le commandement des forces armées que n'importe quel conflit dans l'histoire du monde.
    D'où vient dès lors que ce " communiste habillé en maréchal " ait pu sortir en grand vainqueur de la Seconde Guerre mondiale ? Par un récit accompagné de nombreuses photographies, cartes et illustrations, on mesurera combien la ruse, la propagande et la terreur peuvent suppléer à l'aveuglement diplomatique et à l'amateurisme stratégique.
    François Kersaudy, qui a enseigné aux universités d'Oxford et de Paris I, est spécialiste d'histoire diplomatique et militaire. Il parle neuf langues et a écrit entre autres De Gaulle et Churchill ; De Gaulle et Roosevelt ; Hermann Goering, le deuxième homme du IIIe Reich et Churchill, le pouvoir de l'imagination. Le professeur Kersaudy a également traduit et commenté les Mémoires de Guerre de Winston Churchill. Il est l'auteur, dans la collection " Maîtres de Guerre ", de Hitler.

    Presse:

    "Plaisamment pédagogique, riche en notes précieuses, en cartes claires et en illustrations parfois inédites, cette " bio militaire " s'appuie sur une connaissance parfaite des hommes et des faits, mais aussi sur une véritable hauteur de vue historique. Si Staline a gagné la guerre, il a, grâce à Kersaudy, définitivement perdu la bataille de la mémoire."
    Jean-Christophe Buisson, Le Figaro magazine, 18-24 Août 12

  • Hitler

    François Kersaudy

    • Perrin
    • 27 Août 2015


    La première biographie de Hitler en français centrée sur son rôle de chef de guerre. Une iconographie abondante et souvent inédite.

    La première biographie de Hitler en français centrée sur son rôle de chef de guerre. Une iconographie abondante et souvent inédite.

    Etrange parcours que celui d'un artiste bohème devenu tyran implacable et chef de guerre téméraire. En accédant au pouvoir en 1933, Adolf Hitler a changé le destin de l'Allemagne, mais en déclenchant la Seconde Guerre mondiale, il a changé le destin du monde.
    Comment ce caporal de la Grande Guerre et stratège autodidacte a-t-il pu tenir tête pendant cinq longues années à la plus gigantesque coalition militaire jamais assemblée dans l'histoire du monde ? Comment s'explique l'extraordinaire emprise sur le peuple allemand de cet orateur exalté à l'équilibre fragile, doté d'une mémoire phénoménale, d'une volonté inébranlable, d'une confiance illimitée en ses intuitions et d'une totale absence de scrupules ?
    Par le texte et par l'image, ce livre vise à faire comprendre les ambitions et les décisions d'un des hommes les plus sidérants et les plus malfaisants que la terre ait jamais porté.

  • Valet de chambre de l'ambassadeur d'Angleterre, il est devenu le plus grand espion de la Seconde Guerre mondiale.
    Dans l'ambassade de Grande-Bretagne en Turquie, un valet de chambre passe devant l'ambassadeur endormi, ouvre sa mallette et en sort des documents estampillés "top secret" : ce sont les procès- verbaux de la conférence stratégique alliée de Téhéran. Dans une pièce attenante, il photographie les documents un par un et, le lendemain soir, il remet deux rouleaux de fi lms à un agent allemand... Encore un roman ? Pas du tout ! Cette histoire est authentique, c'est même la plus grande affaire d'espionnage de la dernière guerre : qui était Cicéron ? Quels documents a-t-il fournis aux Allemands ? Qu'en a fait Hitler ? Cicéron était-il un agent double ? Qu'y a-t-il de vrai dans le célèbre film de Mankiewicz et dans les Mémoires de tous les protagonistes de cette affaire ? Pour la toute première fois, grâce aux archives des services secrets britanniques, François Kersaudy répond à ces questions et donne le fin mot de cette incroyable énigme. François Kersaudy, spécialiste d'histoire diplomatique et militaire contemporaine, a enseigné l'histoire à l'université d'Oxford et est actuellement professeur à l'université de Paris I. Ses derniers ouvrages : De Gaulle et Churchill, De Gaulle et Roosevelt sont en tempus, sa biographie d'Hermann Goering vient d'être publiée chez Perrin.

  • La première bataille qui a opposé la Wehrmacht aux troupes alliées, en Norvège d'avril à juin 1940, est peut-être la plus étonnante de la Seconde Guerre mondiale. Pour Hitler, c'est "l'entreprise. la plus culottée de l'histoire militaire moderne" ; pour Winston Churchill et Paul Raynaud, c'est l'occasion de tenter de priver l'Allemagne de ses approvisionnements en fer, Le général de Gaulle parlera d'« un drame inconnu de la guerre ». La Norvège est d'ailleurs si mal connue des belligérants que Lord Halifax, le ministre des Affaires étrangères britannique prend le tracé de la frontière norvégienne pour une ligne de chemin de fer et que le général allemand von Falkenhorst doit se servir d'un guide Baedecker pour préparer son débarquement. François Kersaudy raconte l'événement à l'aide de nombreux documents diplomatiques et militaires inédits, de témoignages de personnalités de premier plan, Lord Mountbatten, le général Béthouart, l'amiral von Puttkamer, aide de camp d'Hitler. Il suit l'enchaînement des événements au niveau des instances suprêmes de décision tant en France qu'en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Norvège. On comprend pourquoi Churchill accède au pouvoir en mai 1940 ; on voit Hitler, en proie à la panique, sur le point d'abandonner la partie. C'est la première fois que les deux hommes s'affrontent en un combat singulier, aux conséquences décisives sur le déroulement ultérieur de la guerre. « La route du fer est coupée ! », annonce Paul Raynaud. Pourquoi ? Comment ? Et surtout, pour qui ?

  • « L'Histoire me sera indulgente, car j'ai l'intention de l'écrire. »1880. Descendant d'une famille aristocratique de seconde classe, le jeune Winston Churchill grandit dans l'ombre de son père, le député conservateur Randolph Churchill. Passionné de stratégie militaire, Winston entame une carrière dans l'armée pour y briller et, un jour, siéger au Parlement aux côtés de son père. Ses exploits en campagne et sa personnalité très marquée lui valent autant d'éloges que d'inimitiés. Alors que son père décède prématurément, le fils Churchill, lui, devient un personnage aussi incontournable qu'insaisissable de la classe politique anglaise. Nommé Premier lord de l'amirauté aux prémices de la Grande Guerre, il s'apprête à montrer au reste du monde l'étendue de ses talents...Aussi célèbre pour ses bons mots que pour son action décisive en tant qu'homme d'état au Royaume-Uni et en Europe, Winston Churchill est l'une des figures politiques les plus importantes du XXe siècle. Découvrez son destin en BD dans le premier volume d'un diptyque se concluant en 1939, alors que Churchill est rappelé au gouvernement à l'orée de la Seconde Guerre mondiale.

  • « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. »Septembre 1939. Le monde entier entre en guerre. En quelques mois à peine, ce sont la Belgique et la France qui capitulent... L'Angleterre perd deux de ses principaux alliés. Mais alors que des voix s'élèvent pour entamer des négociations avec l'Allemagne, Winston Churchill, revenu au poste de Premier Ministre, reste ferme. La bataille de l'Angleterre ne fait que commencer. Et c'est sans doute le destin du monde entier qui est en train de se jouer.Aussi célèbre pour ses bons mots que pour son action décisive en tant qu'homme d'état au Royaume-Uni et en Europe, Winston Churchill est l'une des figures politiques les plus importantes du XXe siècle. Ce second volume de son récit en bande dessinée est centré sur les actions de Churchill pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • Les secrets du IIIe Reich

    ,

    lu par Amélie BELOHRADSKY
    • Lizzie
    • 9 Avril 2020

    Une plongée au coeur de l'histoire secrète du IIIe Reich et de ses dignitaires à travers la résolution de quelques grandes énigmes. Ce recueil propose au lecteur un voyage exceptionnel dans les coulisses de l'Allemagne nazie, en éclairant sept de ses rouages les plus mystérieux. Grâce à leur talent de conteurs et à l'exhaustivité de leur enquête, les auteurs éclairent d'une lumière nouvelle l'un des moments les plus ahurissants du XXe siècle.
    01. - 02. Le mystère des origines
    03. - 05. L'éloquence conquérante
    06. - 07. Une boîte de scorpions
    08. - 09. L'homme à femmes
    10. - 12. La santé d'Hitler
    13. - 14.
    Werwolf, les " loups-garous " d'Hitler
    15. - 19. Le fantôme errant de Martin Bormann

  • « C'était quelques minutes avant la onzième heure du onzième jour du onzième mois de l'année 1918. Je me tenais à la fenêtre de mon bureau en attendant que Big Ben nous annonce la fin de la guerre. Mon esprit vagabond se reportait, par-delà ces années de souffrances, à la nuit de tension à l'Amirauté où j'attendais le même carillon pour donner le signal des hostilités aux flottes et aux escadres répandues sur le monde. Et maintenant, tout était fini ! »
    Ce second volume des Mémoires de la Grande Guerre s'ouvre sur l'année 1915, pour s'achever avec la victoire de 1918. Rendu responsable du sanglant échec de l'opération des Dardanelles, Winston Churchill, alors Premier lord de l'Amirauté, doit démissionner du gouvernement en novembre 1915. Mais il n'en reste pas moins actif et rejoint le front de France. C'est en tant que chef de bataillon réserviste qu'il participe aux combats dans les tranchées des Flandres jusqu'en mai 1916. Député à la Chambre des Communes, il porte un regard acéré sur cette Europe devenue un immense champ de batailles, et analyse avec justesse les batailles de Verdun et de la Somme. Nommé ministre de l'Armement en juillet 1917, il devient le Carnot de la Grande Guerre, tout en suivant le déroulement des opérations sur le terrain jusqu'à l'armistice final.
    Churchill se fait le chroniqueur des événements qui ont bouleversé l'Europe et dont il a été le témoin autant que l'acteur. On y retrouve des jugements bien tranchés sur les hommes politiques et les militaires de l'époque, un ton épique, un style admirable et un humour omniprésent.
    Un document irremplaçable sur l'histoire de la Première Guerre mondiale.

    Préface de François Kersaudy
    Traduction de l'anglais révisée et annotée par Antoine Capet

  • Deux grands succès de François Kersaudy et Yannis Kadaris, Les Secrets de IIIe Reich et Les derniers secrets du IIIe Reich, rassemblés en un seul volume et augmentés d'un chapitre inédit.Ce recueil, revu et augmenté, des deux ouvrages à succès -
    Les Secrets du IIIe Reich et Les Derniers Secrets du IIIe Reich - propose au lecteur un voyage exceptionnel dans les coulisses de l'Allemagne nazie, en éclairant quinze de ses rouages les plus mystérieux. Dans cette excursion, les guides sont des témoins directs des événements relatés, ayant tous exercé des responsabilités essentielles au sein du régime hitlérien. C'est grâce à eux que le lecteur pourra comprendre comment ce régime a pu survivre pendant douze ans, alors que tous ses dirigeants ne cessaient de se combattre ; il découvrira ce qui s'est véritablement produit durant la Nuit des longs couteaux ; il aura le fin mot de l'affaire Rudolf Hess, qui a donné lieu à tant de publications fantaisistes ; il suivra l'émouvante carrière de l'amiral Canaris, qui fut le grand protecteur de l'opposition allemande à Hitler, avant de mourir en martyr quelques jours avant la chute du régime ; il assistera aux tribulations des protagonistes allemands et alliés au milieu du décor vertigineux de la forteresse alpine ; il apprendra tout sur la santé chancelante d'Adolf d'Hitler ; il saura enfin ce qu'il est advenu de Martin Bormann, l'" éminence brune " du Führer, disparu mystérieusement dans la nuit du 1er au 2 mai 1945. Un chapitre inédit lui permettra même de suivre les tentatives d'Hitler pour faire assassiner Churchill. Comme l'a résumé un critique : " Chaque chapitre est une aventure en soi... "

empty