• Tu n'es pas du tout l'ami qu'un littérateur qui sait un peu son métier choisit pour lui adresser des lettres imprimées. L'ami auquel on assigne ce rôle d'ordinaire est quelque chose comme un confident de tragédie, - un compère, - le Cassandre de la pantomime qui reçoit tous les coups sans en rendre aucun. - Il est nécessaire qu'il puisse faire un contraste frappant, sinon avec le caractère de l'écrivain, du moins avec celui que l'écrivain a l'intention de montrer.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Dive est une petite rivière qui serpente à travers la riche vallée d'Auge et qui vient se jeter dans la mer. Quelques cabanes de pêcheurs et d'herbagers ont fini par devenir un village qui s'appelle Dive, du nom de la rivière.Les hommes sont pêcheurs ou marchands de bestiaux. Parmi les femmes, quelques-unes s'occupent de l'industrie de leurs maris ; le plus grand nombre fait de la dentelle.Toute la vallée se compose de pâturages limités par des ruisseaux alimentés par la Dive, qui, après avoir passé sous le pont de bois de Cabour, hameau d'une dizaine de maisons, coule entre le village de Dive et un énorme banc de sable qui le sépare de la mer, dans laquelle elle va se jeter au-dessous de Beuzeval.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Il n'y a presque plus de feuilles aux arbres ; les chênes, les bouleaux et les saules, qui résistent mieux aux premiers froids, conservent seuls une partie des leurs, mais le moindre souffle en fait, à chaque instant, tomber quelques-unes."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • De nos jours, quand, du commencement d'un récit, on dit : Il y a dix ans, il serait inutile de chercher aucuns monuments de l'histoire que l'on raconte. Autrefois, le temps marquait son passage par des ruines ; aujourd'hui, c'est par des constructions nouvelles.Le temps que l'on a, pendant des siècles, figuré par un vieillard armé d'une faux, est devenu un vigoureux Limousin armé d'une truelle.Ce n'est que dans l'esprit et dans le coeur qu'il laisse des ruines et des vestiges de destruction ; mais ces ruines sont le plus souvent fermées à la curiosité, et, d'ailleurs, on ne s'intéresse qu'aux ruines de pierre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Clotilde

    Alphonse Karr

    Tony Vatinel, fils du maire de Trouville, est amoureux de Clotilde de Sommery, rien de bien original ! Sauf que Clotilde est mariée, certes mal mariée, et qu'elle refuse de donner son corps à deux hommes, même si son coeur préfère son amant !
    À sa publication, un critique estimait : la passion de Tony exaltée jusqu'au meurtre, l'ardente coquetterie de Clotilde sont décrites dans un récit vif et coquet où il est impossible de ne pas se plaire. (La Revue de Paris, 1839)

  • BnF collection ebooks - "Qui est-ce donc qui a publié dernièrement une histoire groënlandaise ? J'en sais une aussi, et je voudrais la raconter. - J'espère que ce n'est pas la même. - Il paraît que l'autre narrateur a pris, pour savoir son histoire, un procédé et un chemin tout différents des miens."

  • Histoire d'un pion

    Alphonse Karr

    • Ligaran
    • 17 Novembre 2015

    Extrait : "Pour ceux de nos jeunes lecteurs qui habitent loin de Paris et qui peuvent bien ne pas être au courant des malices et du langage de messieurs les écoliers de la capitale, il n'est pas inutile de donner la traduction du mot pion. C'est le nom irrévérencieux par lequel ils désignent entre eux les maîtres d'étude et les professeurs."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Écrit à la première personne, comme un témoignage, cette confession relate la dure vie de misère d'une femme de pêcheur vers 1855, année de la publication.
    Rose Duchemin relate ses difficultés et son souci de garder la tête haute ; elle évoque sa grande progéniture, les privations qu'elle s'impose et la solidarité qui l'entoure. Elle décrit tout à la fois les différends familiaux et la générosité de la communauté.
    Que ce récit soit réel ou inspiré de la réalité, il résonne par son authenticité au coeur du XIXe siècle.

  • Lausanne...Après-demain, je serai à Genève, mon cher Félix. Je n'ai aucune raison de t'écrire cela, puisque j'arriverai presque en même temps que ma lettre ; mais, vois-tu, je suis si heureux, que je ne puis plus longtemps contenir ma joie.Depuis deux jours, j'en dis bien quelque chose aux fauteuils, à la pendule et au chat de la maison ; mais cela ne me suffit pas, et je t'écris pour ne pas étouffer.Adieu donc à la belle maison et aux meubles somptueux de mon oncle Éloi ; adieu aux beaux fauteuils de velours rouge et au secrétaire d'acajou qui ornent ma chambre ; adieu aux excellents dîners et aux vins de France.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Si le temps où nous vivons nous fait voir bien des choses dégénérées, faisandées et déshonorées, il est juste, s'il se présente un progrès et une amélioration, de les constater et de les signaler ; c'est ce que je vais faire.Autrefois l'homme qui voulait connaître le vrai, Je juste, le grand, devait se livrer à de longues et opiniâtres études, feuilleter l'antiquité et les temps modernes, lire les historiens, les philosophes, les moralistes, sans oublier les satiriques ; et ce n'est qu'après avoir consacré sa jeunesse et son âge mûr à ces patientes méditations qu'il pouvait se croire à peu près arrivé au but qu'il s'était proposé.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Femmes

    Alphonse Karr

    Dans cette oeuvre satirique, l'auteur nous dépeint avec une sévérité (qui n'est pas dans l'air de notre temps...) certains traits de caractères des femmes: «Lorsque les femmes me choquent, c'est lorsque, cédant à une mode ridicule ou à une idée fausse, elles semblent s'efforcer d'être moins femmes, - c'est lorsqu'elles veulent se dépouiller de quelques-uns de leurs charmes, et s'exposent à perdre de leur précieux empire et de leur chère tyrannie...»

  • A Gérard de NervalC'était dans une maison de la rue Vivienne, - no 8, je crois, il doit y avoir encore une terrasse au fond de la cour ; - sur cette terrasse est un logement composé d'un grand atelier de peinture et de trois petites chambres. - Quand on est arrivé on a gravi sept étages, - mais sept étages tellement longs, - que chacun est coupé en deux par un carré. - Aussi les habitants de la terrasse ne se faisaient-ils aucune faute de dire qu'ils demeuraient au quatorzième.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Souvent j'évite de « parler politique » parce que je ne me sens pas sur ce sujet tout le sang-froid désirable ; nous sommes à une de ces époques dont parle Cicéron, où il n'est que trop facile de voir qui il ne faut pas suivre, mais où on ne voit pas aussi clairement avec qui on veuille marcher.Cependant, hier, il pleuvait. - Dans ces heureux climats que j'habite, la pluie est rare, très désirée, très bien accueillie quand elle commence, - mais particulièrement ennuyeuse quand elle se prolonge.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Honfleur est une jolie ville en face le Havre-de-Grâce, et bâtie en amphithéâtre au pied d'une colline très élevée ; les arbres qui en couronnent le somment se découpent en noir sur le ciel. Au pied, parmi les maisons couvertes de tuiles rouges, on remarque les restes de la Lieutenance, vieux bâtiment ruiné, aux murailles grises, des fentes desquelles s'échappent quelques giroflées sauvages..."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Partenza. - La ronde des enfants. - Une marmite cassée. - Alassio. - Un secret à l'usage des voyageurs.. - Savone. - Albisola. - Joie et pauvreté.1872. La première fois qu'il m'arriva de quitter Paris pour faire un voyage de quelque durée, je partis anxieux et triste ; il me semblait que je m'arrachais violemment du milieu de mes amis ; je crus qu'eux, de leur côté, ressentiraient un vif chagrin, puis m'oublieraient.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Hugues était fils d'un cultivateur médiocrement riche des environs du Havre. Quelques dispositions pour l'étude, qu'il avait montrées de bonne heure, avaient engagé son père à le mettre au collège à Rouen ; plus tard il l'avait envoyé à Paris pour y étudier le droit."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Sous les tilleuls

    Alphonse Karr

    11 avril.Ta lettre m'a fait un grand plaisir, ma chère Suzanne ; tes récits et tes descriptions, ont pour moi toute la pompe et tout le charme de la féerie ; ces riches parures, ces fêtes magnifiques dont tu me parles ont rempli mes rêves pendant deux nuits ; pour moi, je ne sais que te dire en retour, il n'y a rien ici de pareil, et je n'ai rien à t'apprendre sinon que les pruniers sont en fleur et que le vent tiède du printemps apporte dans ma chambre, au moment où je t'écris, l'odeur des premières violettes et des premières grappes de lilas.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Feu Bressier

    Alphonse Karr

    Un des premiers jours du mois de mai, vers trois heures de l'après-midi, une voiture allait quitter une grand'route bordée de pommiers pour s'arrêter devant une petite maison de campagne qui était à gauche de la route, quand les personnes qui étaient dans la voiture ordonnèrent au cocher d'arrêter. Un jeune homme s'approcha de la voiture et salua. - Comment ! vous par ici, Seeburg ? s'écria un homme de quarante ans. - Oui, monsieur Morsy, répondit le jeune homme ; je donne tous les deux jours une leçon à un quart de lieue d'ici.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • En fumant

    Alphonse Karr

    Quand j'ai quitté la France, j'ai prié mon ami Paillard de Villeneuve de me faire envoyer la Gazette des Tribunaux ; c'est une recette que je recommande aux absents plus ou moins volontaires : elle est excellente contre la nostalgie ; - nostalgie... effaçons ce mot pédant, et mettons en sa place le mot vulgaire, qui est si beau : le mai du pays. Dans la Gazette des Tribunaux, - cette lecture tellement saine pour les absents, - que voit-on ?Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Par une pesante soirée du mois de juillet, l'air était surchargé de nuages d'un gris cuivré, et si bas qu'en s'avançant lentement ils touchaient la cime des arbres, dont le feuillage frissonnait sans qu'il s'élevât le moindre souffle. De temps à autre un bruit lointain et sourd suivait un éclair à peu de distance."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Constituée de vingt-sept « méditations de gastronomie transcendante », La Physiologie du goût (1825) de Jean Anthelme Brillat-Savarin est une étude scientifique et drolatique de la gastronomie. Défini comme le « sens qui nous met en relation avec les corps sapides » (saveurs) « solubles ou en voie de dissolution », le goût y fait d'abord l'objet d'une « histoire morale » s'attachant à montrer le perfectionnement d'un organe qui n'était au départ qu'un instinct. Anecdotes, typologie des gourmands, recettes, étude sociale, politique, conjugale ou médicale, l'oeuvre est un amusant manifeste pour les volailles, les « jus », les truffes et le chocolat, et surtout pour la « gourmandise sociale » que des lexicographes mal avisés ont confondu à tort avec la gloutonnerie et la voracité. Brillat-Savarin excellait lui-même dans l'omelette au thon et le filet de boeuf aux truites.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Pour ceux de nos jeunes lecteurs qui habitent loin de Paris et qui peuvent bien ne pas être au courant des malices et du langage de messieurs les écoliers de la capitale, il n'est pas inutile de donner la traduction du mot pion. C'est le nom irrévérencieux par lequel ils désignent entre eux les maîtres d'étude et les professeurs."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • BnF collection ebooks - "Au carrefour d'une forêt, à l'endroit d'où partent quatre routes différentes, plusieurs Fleurs se rencontrèrent, parmi lesquelles on remarquait le Pois de Senteur, le Cactus, la Fleur de Pêcher, le Dahlia, la Sensitive, la Fuschie, la Pervenche. - Où allez-vous ? se demandèrent-elles les unes aux autres. - Nous retournons chez la Fée aux Fleurs, répondirent-elles, mais nous avons perdu notre chemin et nous ne savons à qui le demander."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Si vous le voulez bien, chers lecteurs, nous allons nous reporter loin en arrière de l'époque où nous somme nés. Ce sera avant la grande Révolution, avant la prétendue Réforme, avant la fondation des Ordres mendiants, avant les Croisades, avant que les églises gothiques eussent apparu, toutes blanches sous leurs merveilleuses dentelles de pierre, dans leur parure de vierges et de fiancées.Par une belle journée, claire et chaude, dans une vaste forêt de Souabe, un jeune homme activait, de la voix et des rênes, un coursier fier et ardent comme son cavalier.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty