Flammarion

  • Avions, automobiles, saltimbanques, fées aux cheveux verts, Orphée, Merlin, tour Eiffel, émigrants en route pour l'Amérique... Alcools, recueil qui distille et décante quinze ans de création, offre un mélange grisant d'ode au progrès et d'anciennes légendes ressuscitées. Critique d'art ami des cubistes, chantre de la modernité, Apollinaire explore toutes les possibilités du vers. Mais il renoue aussi avec le lyrisme traditionnel dans des compositions simples et musicales sur l'amour, la mort, le déracinement. À travers les souffrances qui ont jalonné son existence, il retrace une initiation poétique, au terme de laquelle il pourra se dire « ivre d'avoir bu tout l'univers ».
    + Lectures analytiques ;
    + Parcours : « Modernité poétique ? » ;
    o un certain taux d'Alcools dans la veine poétique des XXe et XXIe siècles ;
    o désir et inquiétude des temps nouveaux ;
    + Cahier photos :
    o Apollinaire, défenseur de la modernité en peinture ;
    o l'orphisme de Robert Delaunay ;
    + Écriture d'appropriation ;
    + Vers le bac :
    o exercices de grammaire ;
    o sujet de dissertation.

  • « Ce livre, dont le titre : Fleurs du Mal, - dit tout, est revêtu [...] d'une beauté sinistre et froide ; il a été fait avec fureur et patience. D'ailleurs, la preuve de sa valeur positive est dans tout le mal qu'on en dit. Le livre met les gens en fureur », écrivait Baudelaire à sa mère, le 9 juillet 1857.
    En 1861 paraît la seconde version du recueil. Les poèmes qui le composent sont le creuset d'« opérations magiques », de correspondances inattendues : les plus charmantes créatures côtoient des monstres abominables, le sublime émane du trivial... Magnifiant damnés et charognes, le poète-alchimiste confère à la douleur et à la laideur une dimension esthétique, dotant son recueil d'une modernité géniale : « Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or. »

    Dossier :
    1. L'héritage romantique
    2. Alchimie de la douleur, alchimie de l'art
    3. L'imagination, « reine des facultés »
    4. Postérité de l'alchimie baudelairienne.

empty