Fantasy & Science-fiction

  • Qui est vraiment Ralf, le «comique venu du futur»? Et pourquoi «Le Monde selon Ralf», le talk-show qu'il anime à la télévision, est-il de plus en plus amer ? Quand Texas Jimmy Balaban, son agent, l'a découvert sur les planches d'un café-théâtre de troisième zone, il était pourtant d'un drôle...
    Dexter D. Lampkin, un écrivain de science-fiction désabusé, et Amanda Robin, qui joue les coaches mystiques, pensaient avoir bien peaufiné le personnage. Le problème, c'est que Ralf ne sort jamais de son rôle. Comme s'il était son rôle. Comme s'il venait vraiment du futur... et quel futur!
    Le pire que vous puissiez imaginer: la biosphère a été dévastée, l'air est irrespirable, et les derniers représentants de l'espèce humaine se sont réfugiés dans des centres commerciaux pressurisés. En un mot, l'homme survit sur le vaisseau devenu fou d'une planète morte qu'il n'a pas su sauver.
    Ralf a-t-il été renvoyé dans le passé pour réveiller nos consciences? Est-il celui dont nous avons besoin pour traverser l'inévitable «crise de transformation» que nous devons affronter? Car ce qui est, est réel. Et nous ne pourrons y échapper.
    Dans ce sroman à l'humour ravageur, Norman Spinrad, l'auteur virtuose de Jack Barron et l'éternité, des Miroirs de l'esprit et des Années fléaux, met en scène notre époque avec intelligence et férocité face aux grands périls qui pèsent sur l'humanité et comme, dans Rêve de fer, poursuit sa réflexion sur son genre de prédilection, car Il est parmi nous est aussi le grand roman de la science-fiction.

  • Pour quelques dollars et quand vous le souhaitez, vivez la vie dont vous avez toujours rêvé ! Branchez le Dreammaster, sélectionnez le scénario de votre choix, fermez les yeux et laissez-vous guider. Une aventure dont vous êtes le héros, aux côtés de vos stars et icônes préférées ! Mais ce temps du rêve préprogrammé absente ses millions d'utilisateurs de la réalité. La vie réelle n'est bientôt plus que l'ersatz de la vie rêvée, parallèle, numérique, hyperconcurrentielle. Prisonnier de son addiction et d'une variété de choix qu'il confond avec la liberté, le dormeur s'enfonce dans l'enfer de l'aliénation. Pourtant, au gré des identités qu'il endosse (star, personnage célèbre, animal, virus, monstre, machine ou superhéros), il fait d'étranges rencontres. Des programmes pirates, infiltrés dans les failles de la matrice, et certains de ses désirs. Cauchemar ou opportunité ? Auteur psychédélique et ancien hippie, Norman Spinrad sait qu'il n'est plus besoin de champignons hallucinogènes ou de cristaux de synthèse pour s'évader : les cybertechnologies s'y substituent aisément. Catalogue des fantasmes du troisième millénaire, Le Temps du rêve projette sur l'écran de notre imaginaire, tel le mur de la caverne de Platon, les pièges de l'uniformisation de nos usages et de nos représentations. Par le détour d'un sommeil fictif aussi réjouissant qu'inquiétant, l'auteur de Rock Machine en appelle à l'éveil des consciences et révèle les dangers d'un monde sans risques, où tout est sous contrôle, même les subconscients.

  • Le certain age

    Madeleine Chapsal

    « L'enfer des femmes, c'est la vieillesse... », a méchamment conclu La Rochefoucauld. C'est peut-être aussi une grâce : avoir la chance de vivre longtemps peut permettre de profiter de soi, des autres, de la nature, du plaisir de voir, de penser, d'exister, dans une sérénité croissante. En fait vieillir vous précipite dans un monde jusque-là inconnu - j'y suis ! C'est comme une nouvelle naissance qui force à réapprendre l'usage de son corps, de son esprit, la gestion de ses gestes, de ses horaires, jusqu'à ses moeurs.
    En renonçant à l'amour ? Je crois au contraire que le « certain âge », c'est l'âge de l'amour. Car si tout passe, l'amour reste et même s'approfondit : qu'il soit actuel ou souvenir, chaste ou pleinement vécu.
    Mes contemporaines, Claude Sarraute, journaliste, Sonia Rykiel, créatrice de mode, Marguerite Mazurier, agricultrice, Antoinette, ex-mannequin, me confient leurs impressions sur notre voyage parallèle dans le temps, sa douceur et ses cruautés...
    Un homme aussi, bien qu'encore jeune, a le courage de s'exprimer sur ce que représente pour lui, danseur étoile, la venue de l'âge : Patrick Dupond.
    Comme ils sont lucides et sincères ! Quel bonheur de vieillir parmi de telles gens qui vous font partager le plus fort de leur expérience de la vie qui passe - et, par là même, vous « repasse » !

  • Le narrateur s'engage, dans une Asie imaginaire, sur le chemin du Nord, à la poursuite de son frère qui a quitté la ville de Parhan. Voyage semé d'obstacles, de monstres et de cataclysmes. Il traverse des pays et des déserts étranges, des forêts pétrifiées remplies d'êtres putrides, s'arrête dans des cités inquiétantes, quand elles ne sont pas quasi mortes. Après une descente aux abîmes et jusqu'au centre de la Terre, il arrive là où règne l'Esprit vainqueur de la matière, au château d'Alamut. Un premier roman d'une imagination fascinante, oeuvre d'un jeune écrivain qui a le sens du merveilleux et sait créer une atmosphère qui, constamment, dépayse et ravit le lecteur.

  • « Vous qui vous opposez à la volonté d'Allah, contemplez la face de votre ennemi éternel ! La face qui a fait trembler Paris ! La face qui fera trembler le monde ! Et vous, mes frères, rejoignez-moi ! Rejoignez la Guerre Sainte contre le Grand Satan ! »
    Tels sont les mots qu'Oussama, Fils d'Oussama, prononce à l'adresse de ses frères Musulmans. Bientôt, pourtant, ce jeune soldat d'Allah, devenu symbole du Djihad, va perdre tous ses repères.
    Confronté aux vides idéologiques, aux contradictions internes et aux liens intimes des deux civilisations qui se déchirent - l'Occident chrétien, bâti sur le modèle de l'Amérique, et le Califat qui l'a vu naître, immense fédération des pays musulmans d'Afrique, d'Orient et du Moyen-Orient -, ce faux Candide interroge les fondements de sa foi et de son engagement.
    Une bataille personnelle, philosophique, théologique et humaine, qui le verra peut-être se retourner...
    Référence absolue pour les amateurs de littérature noire et d'anticipation, Norman Spinrad (Il est parmi nous, Fayard, 2009) nous offre un roman « anti-sectariste » brillant. Réflexion profonde et documentée sur l'Islam, critique acerbe d'un Occident sûr de son droit, regard neuf sur le « terrorisme » aujourd'hui, Oussama est une véritable bombe littéraire.

  • Les fils de l'homme

    P.D. James

    Dans cet étonnant roman, P.D. James imagine une Angleterre du futur gagnée par un fléau : la stérilité humaine. En l'an 2021, cela fait un quart de siècle (depuis l'année Oméga) qu'aucun bébé n'a vu le jour. Les vieillards sont acculés au désespoir et au suicide, et l'ultime génération de jeunes est belle, mais violente et cruelle. Le reste de la population s'accroche à une forme de normalité sous l'autorité absolue de Xan Lyppiatt, dictateur charismatique et gouverneur d'Angleterre.
    Dans cette atmosphère sinistre, Theo Faron, historien à l'université d'Oxford et cousin du gouverneur, mène une vie solitaire, centré sur lui-même. Un soir, au service religieux de Magdalen, il rencontre par hasard une jeune femme, Julian, membre d'un groupuscule clandestin qui s'est donné pour but de défier le pouvoir du gouverneur. La vie de Theo bascule dans le drame, et il se voit confronté à des scènes d'horreur presque inimaginables. C'est alors que Julian lui annonce une nouvelle stupéfiante...

empty