Littérature générale

  • On dit que chaque matin, quand ils vont à la centrale, ils risquent leur vie.
    On dit que les normes de sécurité ne sont pas toujours respectées, que pour mieux les exploiter, on ne leur offre que des CDD.
    On dit aussi que ce sont des « hommes jetables », mais Jules se moque de tout ce qu'on peut bien dire. Il est trop content d'avoir quitté le foyer familial, maintenant qu'il fait le tour de France des centrales, il gagne sa vie, il est libre. Et puis, il a vingt ans, il n'a pas peur de mourir.

  • Basile est un homme simple, « gentil » comme on dit, mais cela n'empêche pas le petit François d'adorer son papa. Et quand sa mère annonce qu'elle va le quitter, le garçonnet décide d'offrir a son papa la plus belle des journées...
    Dans cette histoire d'amour entre un père et un fils, Pierre Vavasseur (Le jour où j'ai quitté ma femme, Recommencer) illustre l'incroyable désir qu'ont les enfants de sauver leurs parents.

  • Quand Monique apprend que son mari est condamné et décide de dépenser leurs économies en lui offrant un dernier voyage autour du monde, elle n'imagine pas que la médecine puisse se tromper... Elle n'imagine pas non plus tous les coups bas et coups de théâtre qui vont bousculer cette famille désormais ruinée.

  • Un matin de septembre, Laure, jeune réceptionniste dans un hôtel de bord de mer, voit débarquer un couple de personnes âgées pour une durée indéterminée. Elle ne sait pas encore que la femme est condamnée et que son mari a décidé de lui offrir une seconde lune de miel.

  • En pleine faillite, harcelé par les créanciers et les liquidateurs judiciaires, Philippe a décidé d'aller prendre un grand bol d'air chez ses parents, des agriculteurs avec lesquels il pense ne plus rien avoir en commun.
    Serge Joncour (U.V, L'Idole) dépeint le monde rural tel un impressionniste et nous montre le besoin qu'ont les hommes, quand leur vie bascule, de comprendre d'où ils viennent pour savoir où ils vont.

empty