Jeunesse

  • Deux frères, Tafa et Dafy sont issus d'une tribu de bergers sédentarisés de force. La misère pousse les paysans vers la ville. Les deux frères seront séparés. Ce que Tafa n'acceptera jamais. Que ne tentera-t-il pour retrouver son frère adoré?
    Marafoudian, la jolie vache, le seul et unique bien de la famille, devra être vendue. Avant de changer de maître, Marafoudian livre un grand secret...

  • Frankétienne habite Port-au-Prince, ville orpheline, dit-on, d'espoirs et de songes. Parfois, au fond de la nuit, sur les collines, résonnent de mystérieuses voix. Quand ce ne sont pas des djinns, les habitants croient que c'est la voix de Frankétienne serpentant les montagnes, hurlant dans les plaines un chant de vie plus puissant que la mort. Et dans ces périmètres carrés acculés à la dépendance, à la bêtise et au cynisme urbanistique, Frankétienne entretient seul une poétique, une vision et un art qui n'est que son chant chaotique et fragmenté. Écrire! Oui, nous dit-il: «Écrire est mon ultime oasis dans l'incendie de mes déserts. Mon dernier port d'attache sur les rives tourmentées de ce continent fabuleux qu'est la vie. Mon rapjazz de folie.» Rapjazz est le livre d'un visionnaire. L'écrivain dépasse ainsi les formes sensibles et les langues (créole/français). La communication est cet acte absolu, cette relation organique avec les genres, les êtres, les choses et l'univers afin que s'actualisent tous les possibles, en nous et pour nous. Particules étranges et éblouissantes que sont ces étincelles de vérité, d'amour et de beauté qui nous font revenir à l'évidence ou à la question: Que serait Port-au-Prince sans Frankétienne? Rodney Saint-Éloi

  • Comptoir d'esclaves et comptoir d'épices, La Maison des épices est transformée en centre de soins. Nichée entre ciel et mer, où viennent se reconstruire des amputés de la vie, la maison accueille médecins et guérisseurs qui sondent, par les vertus de la tradition ancestrale et de la science moderne, la profondeur des âmes.
    Les troubles et les malentendus - allant de l'amnésie aux transgressions de l'ordre social et culturel - ne manquent pas qui dévoilent la vulnérabilité de l'être. Une certaine histoire de la folie nous est contée. Des dizaines de voix et d'histoires s'entremêlent, révélant les mystères de ces lieux paisibles modelés par l'amitié, la tendresse, la beauté et l'amour. Une galerie de personnages insolites tentent d'échapper au corset du quotidien afin d'inventer à leur mesure un monde neuf. Simplement lumineux.

  • Mimi Barthélemy fait découvrir Haïti aux enfants du monde entier. L'histoire d'Haïti racontée aux enfants est celle de la petite Mimi, adolescente, qui raconte son pays. Passionnée, elle invite les enfants du monde à survoler quelques grands moments de l'histoire, de la période précolombienne à l'époque contemporaine en passant par l'esclavage. La petite Mimi raconte, dans une perspective plutôt ludique, l'épopée haïtienne.

  • Aller à la découverte des mots.Être dans un univers prodigieux à l'écoute des oiseaux, des fleuves,des mers, des voyages, des terres et des villes!
    Pour écrire un poème, je choisis un mot, puis un autre mot tout aussitôt: ils font la paire,puis un autre mot tout étonné d'être là entre les deux qui rient aux éclats de l'intrus arrivé après eux sans connaître les règles du jeu.Mais rira bien qui rira le dernier!

  • Célimène, orpheline, vit avec son frère cadet Mo. Fille de paysans, elle connaît tous les secrets des rivières, des plantes et des animaux. La vie suit son cours jusqu'à ce que survienne Zaken, qui la demande en mariage. Elle quitte alors son village natal pour suivre son mari. Célimène vit là-bas de multiples aventures, et aussi quelques surprises. Par ailleurs, Zaken entretient une relation mystérieuse avec Liya, une phénoménale anaconda. Pour survivre, Célimène apprend à se battre et à inventer l'espoir. Elle découvre ainsi ce qu'est l'exil: changer de pays, changer de peau sans pour autant disparaître.

  • Connaissez-vous cette chanson du répertoire traditionnel québécois où le diable sort de l'enfer pour faire le tour du monde?
    Il embarque quelques insatisfaits et décide de régler leur sort en les emmenant chez Lucifer.
    Personne ne sait ce qu'il advint d'eux après la descente.
    Voilà qu'Annouchka Gravel Galouchko se retrouve face à face avec les diables.
    Elle écoute passionnément leur histoire et nous la transmet.
    Stéphan Daigle, qui l'accompagne, guette derrière la porte.
    Il observe tout, et ses doigts se mettent à dessiner les moindres mouvements des diables.

empty