Armand Colin

  • Mode d'emploi pour une approche systématique du territoire. Pour chacun des 37 thèmes traités, l'ouvrage présente les documents à utiliser et les différents outils au service de la géographie. Les statistiques, l'exploitation des cartes et plans, les relevés d'enquêtes sur le terrain ou l'usage de la photographie et des films sont détaillés.

  • Le Brésil est l´un des rares pays où l´expression « pays en voie de développement » a encore réellement un sens. Toujours l´un des plus grands pays exportateurs de minerais et de produits agricoles, il est aussi, désormais, un grand pays industriel, et la sixième puissance économique mondiale.  Cette puissance s´exprime notamment par l´intégration nationale en cours. Le vieux modèle de l´« archipel brésilien » fait place à une unique entité (économique, politique et culturelle) qui intègre de plus en plus les milieux variés, de l´Amazonie à la Pampa, comme les diversités héritées de l´histoire et des métissages, qui sont une des richesses du pays.  Toutefois, ces fortes inégalités spatiales et sociales fragilisent le Brésil. Malgré l´alternance politique amorcée par l´élection à la présidence de la République de Luís Inacio « Lula » da Silva puis de Dilma Rousseff, elles ne semblent pas se réduire et la question du modèle de développement reste entière.  La nouvelle édition de cet ouvrage propose une cartographie, une iconographie et des données statistiques mises à jour et enrichies. Elle insiste sur les facteurs de changement, les dynamiques en cours, les phénomènes structurants de l´espace, et rappelle les faits historiques nécessaires à la compréhension des mécanismes de la croissance actuelle.  Hervé THÉRY est directeur au CNRS-Creda, professeur invité à l´université de São Paulo (USP, chaire Pierre Monbeig) et codirecteur de la revue Confins.

  • Les variations climatiques, loin d'être maîtrisées, sont perçues aujourd'hui comme un réel danger pour l'homme et l'éventualité d'un changement climatique mobilise tout un chacun. La prévision du climat pour les décennies à venir permet aujourd'hui de mieux comprendre les nombreux processus qui régissent le fonctionnement de l'atmosphère mais les incertitudes restent encore de taille.
    Cet ouvrage offre une vision complète de la climatologie à partir d'une analyse claire et documentée. Les principaux mécanismes qui déterminent le climat sont décrits ainsi que leur intervention à diverses échelles dans le temps et l'espace. Les grands ensembles climatiques de la planète sont analysés à partir d'une classification en une douzaine de grands types climatiques, révélant la diversité des situations contribuant à l'explication de la répartition des formations végétales et de l'occupation humaine. Enfin, l'étude des risques et des catastrophes liés au climat permet de faire le point sur le débat actuel autour du changement climatique, problème scientifique devenu un enjeu économique et politique d'une extrême complexité.

  • Depuis une trentaine d´années, l´évolution des différentes formes d´agriculture, l´émergence de nouvelles mobilités et l´apparition d´espaces péri-urbains, nécessitent de repenser les campagnes dans leur globalité, et non plus seulement à travers leur fonction agricole et alimentaire, ou leur traditionnelle opposition aux villes. Après un rappel des définitions et concepts essentiels (ruralité, périurbain, etc.), les auteurs analysent les mutations des systèmes agraires, et plus particulièrement les changements récents (filières courtes, conflits entre agriculture et environnement, apparition d´acteurs urbains dans les systèmes de production, mondialisation des méthodes, etc.), à travers une étude régionale des campagnes du monde (Brésil, Argentine, Afrique de l´Est, Afrique de l´Ouest, Chine, Inde, Australie, Europe du Nord et de l´Ouest, Europe centrale et de l´Est, États-Unis). Cette mise en perspective des réalités des pays du Nord et des pays du Sud révèle la concomitance de certains processus, tout comme leur singularité. De nouvelles relations entre villes et campagnes se nouent, qui posent à la ruralité d´autres défis pour l´avenir : le défi urbain, le défi de la pauvreté, le défi alimentaire, le défi environnemental et le défi de l´action publique. Cet ouvrage met à disposition des étudiants une approche renouvelée et indispensable pour saisir les nouveaux enjeux que représentent les espaces ruraux à la fois sur le plan économique, social, culturel et politique.

  • La région est reconnue comme une collectivité territoriale majeure depuis la décentralisation (1982-1983) et la régionalisation (2003- 2004). Ses domaines d´intervention touchent à la vie économique (subventions d´entreprises, contrôle des transports, entretien des routes nationales), à la vie sociale (formation, stages, etc., à la vie scolaire, universitaire et culturelle, ainsi qu´à l´aménagement du territoire régional.  Les auteurs ont ici considéré les contrats de plan État-région et les politiques menées à l´échelon régional, garantes d´une cohérence mais parfois cause de tensions intra-régionales. Tant pour la métropole que pour l´outre-mer, ils s´interrogent sur le découpage régional, sa signification et sa pertinence ainsi que sur la cohérence territoriale. Les identités régionales s´appuient diversement sur le milieu physique, l´histoire, une homogénéité culturelle et sociopolitique, sur la polarisation d´une grande ville ou sur une politique régionale volontariste. On tient compte des spécificités et des acteurs régionaux : personnalités et partis politiques, syndicats, maires, associations, entreprises, presse régionale.  Par l´analyse exhaustive des régions françaises, l´ouvrage est un outil indispensable qui exploite les recensements agricoles, de l´INSEE, celui de 2006 publié en 2009, les données des CCI, ports, aéroports, voies navigables de France, entreprises, Pôle Emploi, municipalités... Il met en forme ces données dans plus de 80 cartes, graphiques analytiques et tableaux. 

  • Science évolutive, la géomorphologie a connu de nombreuses orientations et des approches diverses que l'auteur a souhaité exposer et discuter. Quatre grandes parties articulent l'ouvrage : l'érosion, la géographie structurale, la géomorphologie climatique et la géomorphologie littorale.  Les formes du relief terrestre présente dans un style simple, dense, mais accessible, les données de base de la géomorphologie. Outil de travail essentiel, l'ouvrage s'adresse tout particulièrement aux étudiants de premier cycle de géographie et peut aussi accompagner les études de géologie, d'écologie et d'histoire. Ses éditions successives remettent chaque fois à jour les connaissances essentielles, en se défiant des modes éphémères et en se fondant sur les acquis les plus solides.
    Plus de 110 figures illustrent le propos et un index de plus de 500 termes facilite la consultation de l'ouvrage.

  • Le présent ouvrage analyse les formes sociales de l'espace. Il propose une méthode globale et fournit des outils pour comprendre les liens des individus avec leurs lieux de vie. L'univers de ces formes se ramène ici à des notions (espaces, lieu, territoires, territoralité, réseau) et à des modèles d'investigation reflets de choix théoriques : espace de vie, espace vécu, matrice historique et spatiale, combinaisons et formations socio-spatiales, systèmes d'acteurs localisés...Pour l'interprétation de ces configurations spatiales, et quel que soit le mode d'interprétation retenu, on constate qu'elles résultent toujours de l'action de groupes humains, historiquement structurés pour se perpétuer. Ainsi, ils produisent autant des biens tangibles que des éléments symboliques, des valeurs collectives, du pouvoir, de la puissance, de la différenciation...Les sociétés ne sont pas mues par une mécanique fonctionnelle. Au contraire, elles façonnent pour toute chose des représentations à la fois complexes et multiples ; elles font naître des idéologies et créent des cultures originales. Elles forgent des identités collectives qui leur servent ensuite d'argument de légitimité géographique.Au gré d'une lecture géographique, l'étude des formes de l'espace révèle ainsi les structures, les contradictions et les enjeux de la société.Cet ouvrage, codirigé par Guy Di Méo et Pascal Buléon, présente en première partie les concepts et les notions d'une nouvelle géographie sociale. La seconde partie les illustre d'exemples régionaux présentés par Florence Boyer, David Giband, Jean-Claude Hinnewinkel, Frédérique Loew-Pellen, Joël Pailhé, Hélène Seren et Mamady Sidibé.Guy Di Méo est professeur de géographie à l'université Bordeaux 3-Michel de Montaigne et directeur de l'UMR ADES du CNRS et des universités de Bordeaux 2 et 3.Pascal Buléon, directeur de recherche au CNRS, est membre de l'UMR ESO de l'université de Caen.
    Éléments pour une géographie de l'espace social (concepts et méthodes). Espaces, temporalités, acteurs. Marqueurs identitaires et qualification sociale de l'espace. Des modèles théoriques pour une analyse de l'espace social. Des modèles théoriques aux outils conceptuels pratiques. La double réalité (matérielle et idéelle) de l'espace social. Des concepts aux terrains. Analyses d'espaces sociaux à l'aide d'outils conceptuels pratiques. Analyses d'espaces sociaux à l'aide de modèles théoriques : matrice, combinaison, formation socio-spatiales.

  • Une nouvelle géographie s'est constituée il y a vingt ans pour mieux répondre aux questions du monde actuel. Elle n'est plus focalisée sur les régions naturelles, politiques ou économiques mais porte désormais sur l'espace vécu, le territoire : les lieux où les hommes ont le sentiment de se sentir chez eux, qui naissent de leur expérience quotidienne, où s'exerce le pouvoir et où ils investissent leur sensibilité.
    Cet ouvrage est destiné à remplacer l'Initiation à la géographie régionale paru en collection "Fac" chez Nathan en 1992.

  • 1. Origine et développement spatial du fait sportif. 2. Diffusion, localisation et emblématique sportive. 3. Villes, régions urbaines et localisations sportives. 4. Démographie et acteur de la société sportive. La constitution des lieux sportifs. Sport et aménagement de l'espace. Compétitions internationales et grans sites sportifs

  • 3e édition entièrement mise à jourL'Afrique subsaharienne, qui traverse une crise profonde, n'est pas une terre qui meurt, mais un continent qui change.
    Certes, son avenir est préoccupant : faiblesses économiques et politiques, famines et conflits, croissance démographique non maîtrisée, incertitudes climatiques, progression des épidémies... En quoi, cependant, cette crise exprime-t-elle et provoque-t-elle un changement ? L'ouvrage aborde cette question par une approche géographique des blocages de l'économie de rente et de la crise consécutive d'États inscrits dans une tendance démographique de long terme dont les conséquences sont considérables pour l'ensemble des structures sociales et spatiales africaines. Puis, il envisage les mutations des villes et des campagnes. Une économie de la survie, qui n'exclut pas la modernisation, s'est mise en place : les paysans assument leur croissance démographique, tout en contribuant à nourrir des villes dont les habitants sont à la recherche de nouvelles voies d'urbanité.
    Quant au foisonnement des encadrements, dont l'une des manifestations les plus spectaculaires est la prolifération du religieux, il a des incidences spatiales qui sont également envisagées.
    L'ouvrage conclut sur les problèmes d'intégration interne et d'insertion dans le système-monde d'une population qui devrait compter plus d'1,2 milliard d'individus en 2030.

  • Manuel de géographie urbaine analysant les enjeux actuels liés à la croissance économique et à l'occupation des territoires : la dégradation des écosystèmes, la crise des périphéries, la continuité géographique, etc. Question au programme du Capes 2011-2012.

  • Le pouvoir mobilise la force et la menace qu´elle fait peser. Il repose sur la légitimité ou s´appuie sur la domination économique et l´influence idéologique. Puisque la coercition impose des décisions à des individus réticents - mais implique une surveillance permanente -, une autorité acceptée fonctionne à moindres coûts. Ainsi, les jeux du pouvoir, d´abord diffus, se sont concentrés dans un système politique qui coiffe, contrôle et dirige la société civile. C´est à partir de la Renaissance que l´État souverain s´est structuré en s´appuyant sur le territoire, sur la frontière et sur la capitale. Dès lors, la vie internationale repose sur des équilibres de dissuasion.  Aujourd´hui, le monde est remodelé par la mondialisation de l´économie, la facilité accrue des déplacements et des communications, et le désir de pacifier la vie internationale. L´État national perd ses prérogatives, les instances de décision se multiplient, et les citoyens pèsent davantage sur la politique intérieure et étrangère. On parle de gouvernance. Toutefois, les relations internationales ne parviennent pas à s´affranchir de la dissuasion.
      Dans un ouvrage résumant trente ans de réflexion, Paul Claval propose une synthèse magistrale renouvelant la géographie politique et la géopolitique.  Paul Claval, est professeur émérite à l´Université de Paris-Sorbonne.

  • Comment l´Union européenne transforme-t-elle l´aménagement des territoires ? Telle est la question fondamentale analysée dans cet ouvrage. Questionnant d´abord les politiques communautaires à impact territorial (politique de cohésion, PAC, transports, environnement, etc.), il interroge ensuite l´adaptation des politiques nationales d´aménagement à l´impératif européen, des déserts nordiques à la lointaine Turquie, avant de montrer comment l´aménagement affronte des défis transnationaux (gestion des massifs, étalement urbain, etc.) Des auteurs européens décryptent très concrètement le jeu des échelles, en 24 chapitres, dans un volume abondamment illustré qui s´adresse aux étudiants, candidats aux Capes et agrégations, élèves des classes préparatoires et enseignants, sans oublier les acteurs de l´aménagement des territoires eux-mêmes.

  • Manuel de géographie économique régionale de ce vaste espace, de la Mauritanie au Pakistan et de la Turquie à l'Egypte et au Soudan. Il illustre les défis majeurs auxquels sont confrontés les pays de la région : hydrocarbures, tourisme, relations Nord-Sud, etc.

  • Alors qu´aucun livre ne considère les problèmes de l´environnement naturel à la fois dans leur globalité et dans leurs particularités régionales concrètes, la présente 10e édition corrigée de ce manuel d´écogéographie a l´ambition de combler cette lacune.  Si la globalité écologique se manifeste bien dans l´écosystème, il y manque souvent les sociétés humaines qui depuis le Néolithique ont adapté la nature à leurs besoins et façonné les paysages. Notre Terre est fortement infl uencée par près de 8 milliards d´humains : on ne donc peut écrire « naturels » qu´entre guillemets.  Pratiquer une écologie réaliste oblige à la régionalisation des « milieux » naturels. C´est pourquoi le géographe intervient en replaçant les écosystèmes dans leur spécifi cité régionale et dans leur contexte historique autant que physique. Le milieu « naturel » est donc partie intégrante d´une géographie complète et globale, d´autant plus à l´heure du changement climatique.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty