Yves Pinguilly

  • En replaçant le lecteur au coeur des périodes difficiles de notre Histoire, les Romans de la Mémoire, fondés sur une information historique rigoureuse, proposés par la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense, en partenariat avec les éditions Nathan, se veulent une contribution à son approche de la citoyenneté.
    Tierno, jeune Peulh de dix-sept ans, poursuit ses études à Dakar à l'"école des Blancs". Mais c'est un tout autre apprentissage qui l'attend : enrôlé malgré lui par un recruteur peu scrupuleux, il se trouve à bord d'un paquebot qui part pour la France. Car, en 1915, la France en guerre a besoin de toutes ses forces, y compris celles de son empire colonial. Tierno rejoint le 36e bataillon des Tirailleurs sénégalais qui s'apprête à monter en ligne. Dans la boue de Verdun, il découvre l'horreur...

  • Ce n'est pas un livre qui nous parle de l'Afrique, mais l'Afrique qui nous parle elle-même au rythme du tam-tam, au gré des pistes, à travers sa brousse et sa savane, avec ses hommes et ses animaux.-
    Contes de la saison des pluies et de la saison sèche, contes du lion et du baobab, contes nomades qui marchent d'ouest en est de l'Afrique. C'est plus qu'un livre : c'est un hymne au continent noir.
    17 contes

  • Kidnappéepour sa ressemblance avec la Joconde, Clarisse ne pourra compter que sur elle-même pour s'en sortir !
    Clarisse a dix ans et de longs cheveux bruns. Le portrait de la Joconde ! Lorsqu'elle se promène au pied de la Tour Eiffel avec ses amis Léa et Herbert, elle se fait kidnapper par un homme en moto. Le jeune homme qui l'a enlevée a remarqué cette ressemblance avec la célèbre Mona Lisa... et il veut absolument immortaliser son portrait ! Clarisse parviendra-t-elle à échapper à cet excentrique artiste ?

  • Nantes, 1826. Émile, 14 ans, embarque pour la première fois avec son père Gilles sur La Belle Hortense. Avant même de larguer les amarres commence leur grande aventure : ils sauvent la belle Agathe et quittent promptement le quai de la Fosse à Nantes encore sous les brumes nocturnes. Ils mettent les voiles vers les côtes ensoleillées de l'Afrique et de la Grande Île, Madagascar. Au coeur de l'océan Indien, ils vont chercher l'ylang-ylang, fleur des îles de la Lune. Mais des vents contraires les séparent... alors à chacun son destin. Ils seront confrontés aux pirates, à l'esclavage et aux traditions de contrées méconnues.

  • Ayoko et Bob sont espiègles... et vivent à Batitingou en Afrique. Elle est noire, il est blanc, ils ont onze ans. Leur vie va être chamboulée parce que voilà : à Batitingou, les filles venues d'Abomey se sont fait voler un trésor.

  • Jessica découvre que New York et les chemins qui y mènent peuvent être des territoires sans foi ni loi, où la mort trop souvent n'a rien de naturel.
    « Nous avons fait un beau voyage », c'est ce que Jessica aurait pu répéter mille fois à Russ Clifford, inspecteur de police au commissariat de la 82e rue, à New York. C'était l'exacte vérité, elle avait fait un beau voyage pour venir voir boxer son père. Pour Jessica, qui est à peine une adolescente, difficile de deviner que la grande ville et tous les chemins qui y mènent peuvent être des territoires sans foi ni loi, où la mort trop souvent n'a rien de naturel.
    Plongez dans un polar poétique et noir, à lire peut-être en écoutant un air de jazz.
    EXTRAIT
    Il écarta les cordes pour mettre ses deux pieds sur le ring. Il pensa : « Je suis un gars du Bronx un point c'est tout. Un gars du Bronx comme Lee Harvey Oswald le vrai faux assassin du président Kennedy, comme le comédien Al Pacino, comme... »
    Cornel Lee, son manager, souriait de ses vingt cinq vraies dents et de ses sept dents en or. Il tapa sur l'épaule de Mick :
    - On est O.K. Mick... tu t'allonges au neuvième round ou au dixième au plus tard, et l'affaire est dans la poche. Ton titre, tu le retrouveras dans six mois en Angleterre. Je n'aurai pas de mal à conclure une revanche.
    Mick ne répondit pas. Il regarda seulement Cornel au fond des yeux.
    - Mick ! perdre une fois, c'est pas la fin du monde, et puis, c'est une bonne combine, et puis, t'as pas le choix !
    Le speaker présentait déjà George Red, le Boucher de Liverpool. Celui-là portait bien son nom. Il avait une tignasse rouge sang, à croire qu'il prenait une dose de ketchup comme shampoing. Rouge, pur sang même, on peut pas mieux dire, exactement comme sa culotte. Mick remarqua sur chacun de ses biceps un poignard tatoué, genre navaja.
    « Un vrai gosse, ce George Red, un minus jouant les méchants. » C'est ce que pensa Mick.
    - Ce gars-là, c'est rien qu'un bébé rose, et le rouge qu'il a aux joues, c'est pas du sang de taureau... c'est du sang de navet, affirma Mick à Cornel, avant de mordre dans son protège dents.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Yves Pinguilly a eu plusieurs vies, et ce n'est pas fini... Il est né à Brest, à la fin de la deuxième guerre mondiale. À quinze ans il est marin. À dix-sept il a bouclé son premier tour du monde. Il deviendra vite un écrivain voyageur, ayant, avant l'âge de vingt ans, navigué sur les sept mers et posé les pieds sur les cinq continents. Ses livres de rêve ou de contestation ont eu de nombreux prix en France, mais aussi au Japon ou plus loin encore en Nouvelle Calédonie ! Auteur de 90 titres pour la jeunesse, Yves Pinguilly est traduit en une quinzaine de langues.

  • C'est en escaladant les falaises de Bretagne qu'Étienne, Magali et Ern découvrent une vieille boîte en fer, et à l'intérieur la carte d'un trésor...
    En vacances en Bretagne, Etienne, Ern et Magali escaladent les falaises comme de vrais alpinistes. Un jour, ils découvrent dans le roc une vieille boîte rouillée qui contient un message énigmatique. Et si c'était la carte d'un trésor ? Les trois amis embarquent alors vers une île mystérieuse...

  • Ce roman est le récit de la vie d'une femme d'Afrique Centrale, Niwalie. Son père, chasseur de léopard, se retrouve engagé par la Première dame comme garde du corps. Bonne élève, presque toujours seule avec sa mère, Niwalie grandit en nous racontant le monde qui l'entoure avec poésie et humour. La narratrice nous relate l'existence de ses proches, et dépeint l'Afrique qui l'entoure. L'Afrique qu'elle connaît et à laquelle elle appartient, celle de la souffrance, celle de la rue, qui n'est pas dupe des claques dans le dos que s'échangent les puissants, du règne sans partage de quelques-uns au détriment de tous les autres. Défaite des mères car en Centafrique, la fête des mères est la plus grande des fêtes. Et c'est aussi le récit d'une sanglante fête des mères que nous fait Niwalie...

    Adrienne Yabouza exerçait comme coiffeuse à Bangui avant de fuir la République centrafricaine en 2013. Elle vit aujourd'hui en France, à Guingamp, où elle bénéficie de l'asile politique.Yves Pinguilly est né à Brest en 1944. Fin connaisseur du continent africain qu'il fréquente depuis quarante ans, il est l'auteur de nombreux romans ou récits ayant pour cadre l'Afrique.

  • Awa c'est elle.
    Djigui c'est lui.

    Awa et Djigui sont cousins, ils habitent la même cour. Ils nous font découvrir l'univers du Baobab d'une saison à l'autre. Yves Pinguilly s'associe à Nadine van der Straeten pour nous raconter les deux saisons africaines qu'il connaît bien depuis 30 ans qu'il fréquente l'Afrique : la saison sèche et la saison des pluies.

empty