Leanne Betasamosake Simpson

  • Traduit de l'anglais par Arianne Des Rochers et Natasha Kanapé Fontaine

    Résumé
    Dans ce deuxième recueil visionnaire, qui constitue la suite de Cartographie de l'amour décolonial (2018), Simpson déploie de nouveau le fragment littéraire comme outil d'intervention décoloniale. Son écriture à la fois poétique et provocante génère une réalité décolonisée qui résiste aux discours dominants et échappe aux catégorisations consacrées. Une corneille qui observe un chevreuil accro au sel de voirie ; le lac Ontario qui inonde Toronto pour refaire le monde à zéro ; des amants qui séjournent dans le dernier recoin de la forêt boréale ; trois camarades qui recueillent de l'eau d'érable dans un quartier cossu ; et Kwe qui obtient son permis d'arme à feu en campagne ontarienne...

    Des fragments afin de piéger le grand récit. Un regard neuf, puissant et tranchant pour raconter autrement le monde. Leanne Betasamosake Simpson associe - dans des formes brèves et inédites - contes autochtones, musique, science-fiction, réalisme contemporain et voix poétique.

    Extrait
    « du moment où tu as réussi à t'enfuir de ceux qui t'emprisonnaient, personne n'allait plus jamais se mettre dans ton chemin. va chercher ton propre fusil. fabrique-toi ton propre filet. tue ton propre orignal. prends-toi deux maris et une épouse et rends-les fous en leur vouant un amour pur. donne naissance à une nation de façon indigne, en rampant dans l'urine et les excréments et la saleté et les entrailles fumantes de la trahison. »

    Écho de presse
    « Ludique, fougueuse et farouchement drôle, Leanne Betasamosake Simpson écrit des histoires d'amour irrésistibles dans la gueule du génocide. Génie de la forme et inventrice de genres non conventionnels, il n'y a tout simplement personne comme elle. »
    Naomi Klein

    L'auteure
    Écrivaine, musicienne, membre de la communauté Michi Saagiig Nishnaaberg, Leanne Betasamosake Simpson est l'une des figures de proue du mouvement de la résurgence autochtone au Canada. Est paru également chez Mémoire d'encrier Cartographie de l'amour décolonial (Islands of Decolonial Love: Stories & Songs, 2018)

  • Le grand récit décolonial de la résurgence autochtone

    Résumé
    L'écrivaine et militante autochtone Leanne Betasamosake Simpson explore l'existence actuelle des peuples et collectivités autochtones, en particulier celle de sa propre nation nishnaabeg. Ses personnages s'efforcent de réconcilier leur désir de vivre une vie pleine de tendresse avec le combat qu'ils livrent quotidiennement pour survivre aux injustices passées et présentes causées par le racisme et le colonialisme.

    Note des traductrices
    « la cartographie est à la base un projet colonial visant à dominer et à gouverner un territoire en y traçant des divisions. le titre de cette traduction doit donc être compris comme une métaphore. nous voyons ce recueil comme une anticartographie, comme une contre-cartographie qui va à l'encontre des cartes officielles et dominantes et qui relie plutôt les expériences se produisant à
    l'extérieur de l'espace-temps colonial. dans cette mer coloniale qu'est le canada, l'auteure trouve refuge sur des îles, où l'amour et l'intimité ne sont pas dictées
    par le pouvoir colonial. elle trace ainsi un archipel de liens et de solidarités qui permettent de penser la vie et l'avenir à l'extérieur des structures opprimantes du colonialisme, du racisme et du sexisme. »
    Natasha Kanapé Fontaine et Arianne Des Rochers

    Échos de presse
    « Cartographie de l'amour décolonial est le livre que j'ai cherché toute ma vie - le genre de livre qui fait de nous de meilleurs écrivains, de meilleurs lecteurs, et de meilleurs citoyens. Ce livre va réveiller ce qu'il y a de brillant dans tous ceux et celles qui le liront. »
    Lee Maracle

    « Leanne Simpson est l'une des voix les plus articulées et les plus engagées de sa génération. »
    Thomas King

    « Combien de vies avez-vous vécues, Leanne Simpson, pour créer ce recueil incroyable ? Un véritable tour de force. Une prose stupéfiante. »
    Richard Van Camp

    L'auteure
    Écrivaine, professeure, et musicienne, membre de la communauté Michi Saagiig
    Nishnaabeg, Leanne Betasamosake Simpson est l'une des figures de proue du mouvement de la résurgence autochtone au Canada.

    Traduit de l'anglais par Arianne Des Rochers et Natasha Kanapé Fontaine.

  • Considéré dans ce texte: Les sauvagesses et les conservateurs. L'élégance de la carabine. Les poules pondeuses et le respect. La chasse chez les Cris. Le racisme de région et les Blancs de la ville. L'humiliation. Les testicules de camion.

  • Many promote Reconciliation as a "new" way for Canada to relate to Indigenous Peoples. In Dancing on Our Turtle's Back: Stories of Nishnaabeg Re-Creation, Resurgence, and a New Emergence activist, editor, and educator Leanne Betasamosake Simpson asserts reconciliation must be grounded in political resurgence and must support the regeneration of Indigenous languages, oral cultures, and traditions of governance.

    Simpson explores philosophies and pathways of regeneration, resurgence, and a new emergence through the Nishnaabeg language, Creation Stories, walks with Elders and children, celebrations and protests, and meditations on these experiences. She stresses the importance of illuminating Indigenous intellectual traditions to transform their relationship to the Canadian state.

    Challenging and original, Dancing on Our Turtle's Back provides a valuable new perspective on the struggles of Indigenous Peoples.

  • In her debut collection of short stories, Islands of Decolonial Love, renowned writer and activist Leanne Betasamosake Simpson vividly explores the lives of contemporary Indigenous Peoples and communities, especially those of her own Nishnaabeg nation. Found on reserves, in cities and small towns, in bars and curling rinks, canoes and community centres, doctors offices and pickup trucks, Simpson's characters confront the often heartbreaking challenge of pairing the desire to live loving and observant lives with a constant struggle to simply survive the historical and ongoing injustices of racism and colonialism. Told with voices that are rarely recorded but need to be heard, and incorporating the language and history of her people, Leanne Betasamosake Simpson's Islands of Decolonial Love is a profound, important, and beautiful book of fiction.

  • Finaliste, Prix littéraires du Gouverneur Général 2020
    Sur la liste des 100 meilleurs livres du Globe and Mail

    Résumé
    Face au colonialisme, les Autochtones doivent continuellement se fabriquer un « chez soi » et y retrouver un sentiment d'appartenance. Pour certains d'entre nous, ce ne sont que des aperçus, des moments furtifs. Parfois, il n'y en a que des fragments.

    Noopiming signifie « en forêt » en anishinaabemowin. Une constellation de personnages font leur chemin, retissant la relation avec la nature, le vivant, et les uns avec les autres, dans la jungle urbaine, où tout est possédé, emballé et consommé. Ancré dans la narration anishinaabe où les genres fixes n'existent pas et où la place est laissée à la transformation et au mouvement, Noopiming. Remède pour guérir de la blancheur est un acte de décolonisation, de dégentrification et de résistance aux mythes coloniaux.

    L'autrice
    Écrivaine, professeure, et musicienne, membre de la communauté Michi Saagiig Nishnaabeg, Leanne Betasamosake Simpson est l'une des figures de proue du mouvement de la résurgence autochtone au Canada. Elle a publié chez Mémoire d'encrier deux récits : Cartographie de l'amour décolonial (2018) et On se perd toujours par accident (2019).

    « Une incroyable constellation de personnages, qui nous donne le point de vue des aînés, des jeunes Autochtones, des ratons laveurs, des oies et des arbres, tressant ensemble passé, présent et futur. C'est la beauté magistrale de ce roman. »
    The Globe and Mail

    « Leanne Betasamosake Simpson est l'historienne du futur dont on avait tant besoin. »
    Billy-Ray Belcourt

empty