Charlotte Monegier

  • Éprise de liberté, Charlotte Monégier a toujours voyagé, avec pour seul compagnon de route, un carnet dans lequel écrire, raconter ce qu'elle vivait : être sur la route, ne pas savoir où dormir le soir, faire des rencontres toutes plus improbables les unes que les autres. Au bout du monde, tout est plus fort, tout est plus intense, surtout quand on est seul et que les repères habituels ne sont plus que des points de bateaux à l'horizon.

    L'écriture de Voyage(s) s'est terminée à Clichy, au début de l'année 2021, et ces poèmes traduisent l'émotion qu'elle a pu ressentir sur le moment, quand elle foulait le sol de tous ces lieux visités. Une émotion retranscrite en décalage, amplifiée peut-être aussi, et mâtinée de nostalgie pour cette jeunesse et cette liberté qu'elle aura désormais du mal à retrouver.

  • Qu'importe sa composition, qu'importent les sentiments que nourrissent les uns pour les autres ses membres, la famille est au coeur du Petit Peuple des nuages : déchirée, en deuil, recomposée, absente, éclatée, étouffante, perdue ou encore farfelue, la famille s'impose, omniprésente, prégnante, comme dans nos propres vies de lecteurs. Et justement, est-ce que renouer avec cette part d'enfance n'aiderait à grandir, à devenir adulte ?

  • Petite Fille raconte les brèches de l'enfance, celles qui précipitent forcément vers l'âge adulte. L'histoire se déroule entre Paris et la Normandie, à travers les yeux d'une adolescente, bleus ou verts selon les circonstances.
    Une chronique familiale, pleine de grâce et de poésie, qui s'inscrit dans un quotidien chancelant, saturé des arômes mêlés de cacao rassurant et de whiskey enivrant.

    Partie de Paris pour éviter le métro et les dégradés de gris, Charlotte Monégier vit dans une petite bourgade du Calvados, avec la Manche en face, des dunes autour, un chat sympa et presque rien d'autre. L'ermitage idéal pour créer des personnages.
    Après avoir été publiée par différentes revues littéraires, elle a participé aux ouvrages collectifs des Éditions Antidata et de Stéphane Million Éditeur, comme nouvelliste. En 2011, son premier roman Elsa a peur de l'eau est paru aux éditions Kirographaires et, en 2013, certains de ses poèmes ont été publiés aux Éditions Flammarion. Petite Fille est son deuxième roman.

  • Contributeurs et contributions :
    Alain Faure // Ma Femme m'a quitté (p. 118)
    Alexandre Nicolas // À bord de l'invisible (p. 84) + Somnambule (p. 88) + Le mouvement de l'attente (p. 92) + Résurgence (p. 94)
    Chantal Noël // La Main verte (p. 98)
    Charlotte Monégier // Les cinq leçons de Rosita (p. 56)
    Dorothée Coll // Le bruit sourd (p. 4) + Matin violent (p. 5) + Crier, crire, écrire (p. 104) + Oppression (p. 106) + Un serpent autour du coeur (p. 108)
    Ève Vila // Sentinelles (p. 66)
    Guillaume Marie // J'aurais bien bu ma bière (pp. 74-80)
    Jean Dupont // L'amour au premier regard (p. 16)
    Jean-Jacques Nuel // Poèmes courts (pp. 45-52) + Part-Dieu (p. 53) + Rétro (p. 54) + Lyon - La Mulatière (p. 55)
    Martin Zeugma // On ne plaisante pas avec Billy Joe Red Killer (p. 24)
    Mickaël Auffray // Il pleut des zèbres (p. 121)
    Mehdi Ikaddaren // Le Mascaret (p. 6)
    Myriam OH (Ould-Hamouda) // Quelque part sur cette terre (p. 112) + Je me cherche dans la penderie de la chambre (p. 114) + je suis fatiguée qu'on me dise non (p. 116)
    Raymond Penblanc // L'orphelin éternel (p. 12) + Fantômes (p. 14)

    Photo de couverture et photos intérieures : lachaisetriste

empty