Livres audio, la sélection du moment.

  • - 50%

    "Vicente Rosenberg est arrivé en Argentine en 1928. Il a rencontré Rosita Szapire cinq ans plus tard. Vicente et Rosita se sont aimés et ils ont eu trois enfants. Mais lorsque Vicente a su que sa mère allait mourir dans le ghetto de Varsovie, il a décidé de se taire.
    Ce roman raconte l'histoire de ce silence - qui est devenu le mien."
    La lecture habitée et bouleversante d'Éric Caravaca donne à entendre la voix de Vicente, tel un défi vibrant lancé au silence qui a hanté toute la vie cet homme en exil.

  • - 67%

    James, placé dans un orphelinat sordide à la mort de sa mère, ne tarde pas à tomber dans la délinquance. Il est alors recruté par CHERUB et va suivre un éprouvant programme d'entraînement avant de se voir confier sa première mission d'agent secret. Sera-t-il capable de résister 100 jours ? 100 jours en enfer...
    CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignements britanniques composé d'agents âgés de 10 à 17 ans.
    Julien Frison nous emporte dans l'univers palpitant de CHERUB, et met en voix le franc-parler et l'humour adolescent, sans niaiserie.

  • - 50%

    Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux nous fait ressentir le passage des années, de l'après-guerre à aujourd'hui. En même temps, elle inscrit l'existence dans une forme nouvelle d'autobiographie, impersonnelle et collective.

    Marina Moncade est la voix sensible et délicate d'Annie Ernaux qui regarde en elle-même pour retrouver le monde, la mémoire et l'imaginaire des jours passés.

  • - 50%

    Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s'empara des Juifs américains. Non seulement Lindbergh avait, dans son discours radiophonique à la nation, reproché aux Juifs de pousser l'Amérique à entreprendre une guerre inutile avec l'Allemagne nazie, mais, en devenant trente-troisième président des États-Unis, il s'empressa de signer un pacte de non-agression avec Hitler. Alors la terreur pénétra dans les foyers juifs, notamment dans celui de la famille Roth.
    Ce contexte sert de décor historique au Complot contre l'Amérique, un roman où Philip Roth, qui avait sept ans à l'époque, raconte ce que vécut et ressentit sa famille - et des millions de familles semblables dans tout le pays - lors des lourdes années où s'exerça la présidence de Lindbergh, quand les citoyens américains qui étaient aussi des Juifs avaient de bonnes raisons de craindre le pire. Ce faisant, il nous offre un nouveau chef-d'oeuvre.
    Éric Caravaca restitue avec talent toute la force de cette uchronie subtile et terrifiante.

  • - 50%

    Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l'Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C'est l'Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d'époque en époque et ressuscite sous nos yeux l'aventure des hommes et leurs grandes découvertes.
    Vivant de cueillette et de chasse dans une nature encore vierge, il parvient, après des millénaires de marche, sur les bords du Nil où se développent l'agriculture et l'écriture. Tour à tour africain, sumérien, troyen, ami d'Achille et d'Ulysse, citoyen romain, juif errant, il salue l'invention de l'imprimerie, la découverte du Nouveau Monde, la Révolution de 1789, les progrès de la science. Marin, servante dans une taverne sur la montagne Sainte-Geneviève, valet d'un grand peintre ou d'un astronome, maîtresse d'un empereur, il est chez lui à Jérusalem, à Byzance, à Venise, à New York.
    Avec son incomparable talent de conteur, Michel Favory nous entraîne dans une balade édifiante à travers l'Histoire, à la suite de ceux qui l'ont incarnée, grands ou petits.

  • - 50%

    Après trente-six ans, Zuckerman l'écrivain retrouve Seymour Levov dit «le Suédois», l'athlète fétiche de son lycée de Newark. Toujours aussi splendide, Levov l'invincible, le généreux, l'idole des années de guerre, le petit-fils d'immigrés juifs devenu un Américain plus vrai que nature.
    Le Suédois a réussi sa vie, faisant prospérer la ganterie paternelle, épousant la très irlandaise Miss New Jersey 1949, régnant loin de la ville sur une vieille demeure de pierre encadrée d'érables centenaires : la pastorale américaine.
    Mais la photo est incomplète, car, hors champ, il y a Merry, la fille rebelle. Et avec elle surgit dans cet enclos idyllique le spectre d'une autre Amérique, en pleine convulsion, celle des années soixante, de sainte Angela Davis, des rues de Newark à feu et à sang...
    Passant de l'imprécation au lyrisme, du détail au panorama sans jamais se départir d'un fond de dérision, ce roman de Philip Roth est une somme qui, dans son ambiguïté vertigineuse, restitue l'épaisseur de la vie et les cicatrices intimes de l'Histoire.

  • - 50%

    "« Lina n'était jamais vraiment là. Tout se passait dans son regard. J'en connaissais les nuances, les reflets, les défaites. Une ombre passait dans ses yeux, une ombre dure qui fanait son visage. Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d'humeur, ces sautes d'amour. »
    Un dimanche de décembre, une femme livre à ses trois fils le secret qui l'étouffe. En révélant une souffrance insoupçonnée, cette mère niée par les siens depuis l'adolescence se révèle dans toute son humanité et son obstination à vivre libre, bien qu'à jamais blessée. "

  • - 50%

    Zachée et Thadée, deux frères, étudiants brillants et surfeurs surdoués, déploient les charmes de leur jeunesse sous l'été sauvage de La Réunion. Mais l'été et la jeunesse ont une fin, et il arrive qu'elle survienne plus vite et plus tragiquement que prévu.

  • - 63%

    Ma première s'appelle Carmen. Très attachée aux gens qu'elle aime, elle se montre parfois d'une franchise désarmante.
    Ma deuxième s'appelle Tibby. Si elle joue les rebelles, c'est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie.
    Ma troisième s'appelle Bridget. Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire mais, au fond, si vulnérable.
    Ma quatrième s'appelle Lena. Elle est superbe, timide et farouche. Elle refuse souvent d'écouter ce que lui dit son coeur mais le soleil de Grèce va éveiller en elle des sentiments inconnus.
    Mon cinquième est un jean. Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d'un été qui changera leurs vies pour toujours.
    Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent.
    Anne Jolivet nous conte les aventures de ces quatre amies, unies à la vie à la mort par la seule magie d'un jean, et recrée pour nous l'univers si singulier et si universel de l'adolescence. Elle est accompagnée par dix comédiens dont les voix se mêlent subtilement, tour à tour émouvantes et drôles, pour nous dresser un portrait juste et sensible de l'amitié entre filles.

  • - 50%

    Suite au décès de M. Dashwood, sa veuve et ses trois filles se voient contraintes de quitter le Sussex et le domaine familial de Norland. Elles se réfugient dans le Devon, à l'invitation d'un généreux parent, où une nouvelle vie, plus modeste les attend. Les soeurs aînées, Elinor et Maria, l'une plus raisonnable, l'autre plus sentimentale vont vivre leurs premiers émois amoureux non sans quelques revers. Un des premiers grands succès de Jane Austen qui parodie le roman " à l'eau de rose " tout en peignant une satire de la bonne société.

  • - 55%

    Au Cap, Benny Griessel et Vaughn Cupido, de la brigade des Hawks, sont confrontés à un crime déconcertant : le corps d'un ancien membre de leurs services, devenu consultant en protection personnelle, a été balancé par une fenêtre du Rovos, le train le plus luxueux du monde. Le dossier est pourri, rien ne colle et pourtant, en haut lieu, on fait pression sur eux pour qu'ils lâchent l'enquête.
    À Bordeaux, Daniel Darret, ancien combattant de la branche militaire de l'ANC, mène une vie modeste et clandestine, hanté par la crainte que son passé ne le rattrape. Voeu pieux : par une belle journée d'août, un ancien camarade vient lui demander de reprendre du service. La situation déplorable du pays justifie un attentat. Darret, qui cède à contre coeur, est aussitôt embarqué, via Paris et Amsterdam, dans la mission la plus dangereuse qu'on lui ait jamais confiée. Traqué par les Russes comme par les services secrets sud-africains, il ne lâchera pas sa proie pour autant...

  • - 50%

    "Ce n'est pas pour devenir écrivain qu'on écrit. C'est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour."

    En onze courts textes intensément poétiques, Christian Bobin dresse onze tableaux saisissants, épurés et lumineux de la mère, de l'enfance, de la lecture, de la jalousie, de l'homme d'affaires ou de l'écrivain...

    Au bord du silence, la voix de Christian Bobin, douce, presque chuchotée, révèle avec force toute la poésie d'une écriture lumineuse et contemplative.

  • - 50%

    L'hiver du mécontentement, c'est ainsi que le journal le "Sun" qualifia l'hiver 1978-1979, où des grèves monstrueuses paralysèrent des mois durant la Grande-Bretagne. Voici venir l'hiver de notre mécontentement, ce sont aussi les premiers mots que prononce Richard III dans la pièce de Shakespeare. Ce personnage, la jeune Candice va le jouer, dans une mise en scène exclusivement féminine. Entre deux tournées à vélo pour livrer des courriers dans un Londres en proie au désordre, elle cherchera à comprendre qui est Richard III et le sens de sa conquête du pouvoir. Au théâtre Warehouse, lors d'une répétition, elle croisera une Margaret Thatcher encore méconnue venue prendre un cours de diction et déjà bien décidée à se hisser à la tête du pays. Elle fera aussi la rencontre de Jones, jeune musicien brutalement licencié et peu armé face aux changements qui s'annoncent.
    Prix Interallié 2018

  • - 54%

    Accablé par un chagrin d'amour, le bouc Cornebique quitte son village, le coeur gros et le banjo en bandoulière. Désormais, il vivra pour chanter et ripailler! Mais voilà qu'une cigogne lui confie un petit paquet très encombrant : Pié, un bébé loir qui dort comme une souche... Vous parlez d'un compagnon de route! Cornebique est bourru mais il a l'âme d'un don Quichotte. Quand des fouines antipathiques s'emparent du petit loir, le bouc part à sa recherche, en compagnie d'Adolphino Lem, un vieux coq amnésique, marchand d'élixirs. De surprises effrayantes en dangers saugrenus, Cornebique affronte ses peurs pour sauver son ami. Au terme de l'aventure, il retrouvera son village et le goût de l'amour.
    Lu par l'auteur, qui renoue avec son métier de comédien pour nous raconter cette fable pleine de tendresse, drôle et survitaminée. Jubilatoire.
    Avec une très belle mise en scène sonore et musicale.

  • - 50%

    Le célèbre maître Renart a la réputation d'être rusé et cupide. Mais il se trouve parfois battu par l'inoffensif coq Chanteclerc ou le redoutable loup Ysengrin.
    Une lecture haute en couleur de Dominique Pinon pour ce Roman de Renart qui restitue toute la canaillerie et la ladrerie d'un goupil aux mille ruses.

  • - 54%

    La petite Alice s'ennuie, assise dans l'herbe... Quand un Lapin Blanc passe en marmonnant devant elle, Alice le poursuit jusque dans sonterrier. Sa chute l'entraîne au centre de la Terre, où elle fait d'étranges rencontres: un Chat qui sourit, un Loir qui boit du thé, et une horribleReine bien décidée à couper la tête de tout le monde...
    Le chef-d'oeuvre incontesté de l'absurde et de l'humour loufoque.
    Les quatre comédiens font ressortir tout l'humour et le sens de l'absurde de Lewis Carroll. Ils ne s'étonnent vraiment de rien puisque tout peut arriver au pays des merveilles.

  • - 50%

    L'humanité a été décimée voilà plusieurs décennies, la nature a repris ses droits et les rares survivants doivent faire face à un monde inhospitalier où la nourriture est rare et les bêtes sauvages menaçantes. Un vieil homme qui a connu le monde d'avant essaie de décrire à ses deux petits-enfants "sauvageons", la civilisation et la catastrophe qui l'a détruite. Ce roman post-apocalyptique où l'on retrouve tous les talents de conteur de l'auteur laisse toutefois entrevoir un espoir de nouvel humanisme.

  • - 50%

    «Sa mère et sa soeur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c'est maison d'arrêt mais qu'est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec oeilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu'entre les murs.
    Elles imaginent ce que c'est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là.»

  • - 50%

    Rose part en croisière avec ses enfants. Elle rencontre Younès qui faisait naufrage.
    Rose est héroïque, mais seulement par moments.

  • - 50%

    Le roman le plus connu de D.H. Lawrence. Son succès repose sur l'idée que c'est le chef-d'oeuvre de la littérature érotique, l'histoire d'une épouse frustrée, au mari impuissant, et qui trouve l'épanouissement physique dans les bras vigoureux de son garde-chasse. Mais l'importance du livre est dans la peinture d'un choc historique et social qui constitue le monde moderne. Entre la communauté rurale anglaise et le monde industriel, c'est tout le tissu d'un pays qui se déchire. La forêt du roman, où vit Mellors, le garde-chasse, représente le dernier espace de sauvagerie et de liberté ; lady Chatterley l'y retrouve et s'y retrouve, tout en voyant basculer son univers habituel. Ce roman poétique doit être lu comme un mélange de voyage initiatique, de descente aux enfers, comme une grande lamentation sur l'état de l'Angleterre, aux échos bibliques. L'intrigue amoureuse séduit à une première lecture ; mais le roman a une valeur historique et symbolique.

  • - 54%

    Ce sont certainement les dernières vacances que François, dit Sans Atout, va passer au château familial de Kermoal. Son père, l'avocat maître Robion, veut le vendre. Le coeur serré, le jeune garçon retrouve la vieille forteresse et les Jaouen qui veillent sur elle. Il ne les reconnaît pas : ils ont un comportement si étrange! Pourquoi parlent-ils tous si bas? Sans Atout sent planer un mystère. C'est alors que Jean-Marc, le fils des Jaouen, l'avertit : «A minuit, regarde à travers les fentes des volets...»

  • - 54%

    Six contes

    ,

    lu par Annie Duperey

    En rassemblant et en publiant au début du XIXe siècle plus de deux cents contes populaires, les savants frères Grimm ont contribué à fixer une tradition orale et un patrimoine universel en voie de disparition. En leur gardant toute leur saveur populaire et toute leur naïveté, les Grimm ont rendu la vie à mille êtres merveilleux et redonné accès au plus dramatique et au plus délicieux des apprentissages.
    Blanche-neige, L'Homme à la peau d'ours, Les trois fileuses, Sept d'un coup, le hardi petit tailleur, Dame Holle, La fauvette-qui-saute-et-qui-chante : six des plus merveilleux contes de Grimm.
    La voie rayonnante de Annie Duperey donne éclat et chair à ces contes intemporels dont la comédienne révèle avec bonheur toute la magie, la crauté et la sagesse.
    Musique de Louis Dunoyer de Segonzac

  • - 45%

    Dans la taverne d'un port de la mer Noire, Dans la taverne d'un port de la mer Noire, Ismaël, un petit garçon juif doté d'une voix et d'un sens de la poésie hors du commun, chante les douleurs et les joies des truands, des prostituées, de tous les misérables qui se retrouvent dans le bouge.
    Un soir, un poète déchu et ivrogne, qui fait couler à flots l'or et la vodka, écoute le gamin et en est subjugué. Il l'offre à sa maîtresse, riche veuve désoeuvrée, qui s'entiche de l'enfant.
    Arraché à la pauvreté, Ismaël goûte au luxe d'une société aristocratique aussi prompte à l'enthousiasme qu'au mépris, qui le rejettera inexorablement, l'abandonnant bientôt à un cruel destin.
    /> La voix envoûtante de Jeanne Balibar nous entraîne dans ce conte tragique d'une enfance sacrifiée à l'impitoyable égoïsme des adultes. Et, comme Ismaël, elle nous chante de sa voix pure les mélodies mélancoliques qui font pleurer truands et seigneurs.

  • - 57%

    Sans cesse en quête d'aventures et afin de s'enrichir, Sindbâd décide de prendre la mer, devenant commerçant "d'île en île et de mer en mer". Chaque fois le marin est soumis à l'imprévu d'un naufrage, qui l'entraîne alors dans des aventures fantastiques à la rencontre de l'île-baleine, l'oiseau rukhkh, les singes et le monstre noir, le vieillard satanique ou encore la rivière aux trésors...
    Durant sept jours les invités de Sindbâd de la mer, devenu vieux, viennent écouter le récit inouï des sept voyages dont il a été le héros.
    Lu par Benjamin Jungers de la Comédie Française. Avec sa voix profonde et chaleureuse, Benjamin Jungers conte les aventures merveilleuses de Sindbâd de la mer. Il sait nous tenir en haleine, tour à tour inquiétant ou réconfortant, face aux obstacles insurmontables rencontrer au cours des sept voyages.

empty