La danse du figuier

À propos

Prix Émile-Nelligan

Résumé
Trois générations de femmes : Téta, la grand-mère, Fadwa, la mère, et Emné, la fille qui dit la tendresse de celles qui l'ont précédée. Les poèmes recousent les liens brisés par la guerre, la mort et l'exil.

Extrait
Je suis fille de la fille
c'est à moi de consoler
à moi de porter
les fleurs
les horizons
mon doigt indique les premiers nuages
rentrons à la maison Téta
nous reviendrons demain
enceintes d'un jour nouveau

Point de vue de l'auteure
Le figuier sous lequel nous dansions enfants a été coupé. Je ne savais plus où aller. Dans une tristesse que je connaissais par corps, j'ai fini par fuir sans montrer mon ombre. Dans la poésie, j'ai vu la possibilité d'habiter un lieu et d'y retrouver la tendresse des femmes qui m'ont élevée.

L'auteure
Née en France en 1990, Emné Nasereddine a grandi au Liban et elle a étudié la littérature à Montréal, où elle vit. Sa poésie s'inspire de son expérience de migration, des frontières et du deuil, de la vie des femmes libanaises. La danse du figuier est son premier livre.



  • EAN

    9782897127688

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    121 Pages

  • Poids

    3 727 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty