À propos

La démocratisation des voyages, les nouvelles technologies, les médias et les réseaux sociaux nous mettent en contact quasi quotidien avec les langues les plus diverses. Simultanée, littéraire, journalistique ou encore technique, la traduction - qu'elle soit « humaine » ou « automatique » - constitue l'unique médiation non seulement entre les langues, mais également entre les cultures. Au-delà de la formule traduttore, traditore, quels mécanismes se mettent en place lorsqu'il s'agit de traduire une langue ? Faut-il que la traduction s'efface pour que l'oeuvre semble conçue dans la langue d'arrivée ou préserver les particularismes de la langue d'origine ? Michaël Oustinoff présente l'histoire, les théories et les opérations linguistiques et littéraires de cette activité si spécifique qu'on appelle la traduction.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Michaël Oustinoff

  • Éditeur

    Que sais-je ?

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    12/10/2022

  • Collection

    Que sais-je ?

  • EAN

    9782715412910

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    921 Ko

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.
Référence à la pagination du livre imprimé Le livre peut être utilisé en complément de sa version imprimée, la pagination de référence étant préservée.

Michaël Oustinoff

Michaël Oustinoff est maître de conférences à l'Institut du Monde anglophone (université Paris III Sorbonne Nouvelle), membre du Centre de recherche en traduction et communication transculturelle anglais-français/français-anglais (TRACT). Il est l'auteur de Bilinguisme d'écriture et auto-traduction. Julien Green, Samuel Beckett, Vladimir Nabokov (L'Harmattan, 2001), et La traduction (PUF, coll. " Que sais-je ? ", 2003).

empty