Politique et religion en mediterranee

À propos

Les transformations des rapports entre politique et religion ont été généralement pensées sur le modèle d'une séparation progressive entre les deux sphères, tendue vers l'autonomisation du politique conçue comme une conquête. Le religieux a été considéré comme un résidu, un enclos dont l'évolution de la société finirait, croyait-on, par avoir raison, avec une inégale lenteur au Nord et au Sud de la Méditerranée. D'un même mouvement, l'islam tend à être réduit à un invariant transhistorique, dans lequel politique et religion seraient fusionnés depuis l'origine. La Méditerranée, au Nord et au Sud, au Moyen Âge et à l'époque contemporaine, constitue un espace privilégié d'observation et de critique de ces représentations, devenues sens commun. Les contributions réunies dans cet ouvrage (sept médiévistes, un moderniste, six contemporanéistes) conduisent à écarter l'image traditionnelle d'un Moyen Âge uniformément dominé par la sphère religieuse, et mettre en question la sécularisation comme mode d'explication systématique des transformations observées depuis le XVIe siècle. L'accent a été mis sur la pluralité des rapports entre politique et religion, sur le bourgeonnement des formes du religieux (piété, dévotion, sainteté, théologie, réflexion sur l'économie et sur l'État), puis sur l'intrication de ces deux sphères, que l'émergence du politique moderne, toujours en mouvement, conduit moins à séparer qu'à rendre de plus en plus asymétriques.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782356760647

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    438 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty