Journal d'un critique d'art désabusé

À propos

Ami de Soulages, Atlan, Poliakoff, Zao Wou-Ki ou Dubuffet, Michel Ragon a découvert, soutenu, fréquenté les plus grands artistes. Aujourd'hui, le grand critique s'insurge contre un monde où l'art est devenu marché, les oeuvres des placements, où l'imposture semble avoir remplacé l'audace et le vide l'effervescence. S'amusant du non-art, déplorant le « financial art », il évoque dans ce Journal tenu entre 2009 et 2011 une époque où les artistes créaient sans penser au cours de la Bourse, souvent encouragés par des galeristes qui croyaient en leur talent et des critiques pour qui l'admiration tenait lieu de pain quotidien. Amusées ou désenchantées, ces chroniques, qui confrontent Tinguely et Koons, Klein et Buren, Alechinsky et Murakami, nous font partager les rencontres, les amitiés, les admirations et les dégoûts d'un inlassable amoureux de l'art.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782226293152

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Sommaire relié au texte

    Non

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Non

  • Description des éléments non textuels

    Non

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Non

empty