Neuf contes
Offrir cet ebook

Les mots clés

Canada

Neuf contes

Traduction PATRICK DUSOULIER  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

" Un grand vent d'humour noir souffle sur cette suite de contes défaits qui forment, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, une parfaite introduction à l'univers de Margaret Atwood. " Hubert Prolongeau, Télérama Une écrivaine de fantasy récemment veuve se laisse guider à travers un hiver glacial par la voix de son défunt époux. Une dame âgée, victime d'hallucinations, apprend peu à peu à accepter la présence des petits hommes qui ne cessent de surgir à ses côtés tandis que des militants populistes se rassemblent pour mettre le feu à sa maison de retraite. Une femme née avec une malformation génétique passe pour un vampire. Un crime commis il y a longtemps se voit vengé dans l'Arctique par un stromatolithe vieux de 1,9 milliard d'années... Dans ce recueil composé de neuf contes poétiques et satiriques empreints d'une ambiance gothique, Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes, s'aventure dans des ténèbres explorées par des auteurs tels que Robert Louis Stevenson ou Daphné Du Maurier - ainsi que par elle-même, dans son roman Captive.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221242353

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    419 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    902 Ko

  • Distributeur

    Editis

Margaret Atwood

Née à Ottawa en 1939, Margaret Atwood est romancière, poète, essayiste et critique littéraire. Elle vit aujourd'hui à Toronto. Elle est l'auteur de trente-sept livres traduits en plus de cinquante langues, dont Captive (1998) et Le Tueur aveugle (2002, Booker Prize 2000). Margaret Atwood est l'un des écrivains les plus prestigieux publié dans la collection « Pavillons ».

empty