À propos

Près d'un milliard de personnes vivent avec moins de un dollar par jour. Les politiques destinées à lutter contre la pauvreté semblent souvent incapables d'améliorer leurs conditions de vie. Cet échec pourrait-il être dû aux failles des théories qui sous-tendent ces programmes plutôt qu'au caractère écrasant de la tâche ?
C'est cette hypothèse que défend cet ouvrage. Les experts ont pris l'habitude de décider à la place des pauvres de ce qui est bon pour eux sans prendre la peine de les consulter. Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo ont initié la démarche inverse. Plutôt que de s'interroger sur la cause ultime de la pauvreté, ils se sont intéressés aux choix qu'opèrent les pauvres en matière de consommation, de mode de vie et d'éducation afin de tester expérimentalement l'efficacité des méthodes préconisées pour améliorer leur sort. Faut-il subventionner les denrées de base ou privilégier les transferts sociaux ? Vaut-il mieux donner ou vendre les moustiquaires qui protègent du paludisme ? La microfinance est-elle le remède espéré pour sortir des " pièges de pauvreté " ?
À distance des réflexes partisans, ce livre aborde ainsi le défi du combat contre la pauvreté comme une série de problèmes concrets qui, une fois correctement identifiés et compris, peuvent être résolus un à un.
Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo, tous deux professeurs d'économie au MIT, ont cofondé et codirigent J-PAL, laboratoire d'action contre la pauvreté, dont les bureaux sont à Boston, au Cap, à Santiago du Chili, à Chennai (Madras) et à Paris. Esther Duflo fut la première titulaire de la chaire " Savoirs contre pauvreté " au Collège de France.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Mondialisation et développement


  • Auteur(s)

    Abhijit V. Banerjee, Esther Duflo

  • Traducteur

    JULIE MAISTRE

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    16/10/2019

  • Collection

    Les Livres du nouveau monde

  • EAN

    9782021074703

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    432 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    962 Ko

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

  • niveau_access

    2.0 A

Cette publication répond aux normes minimales d’accessibilité

Navigation

Navigation logique La voix de synthèse lira les éléments dans un ordre logique déterminé par l'éditeur ou l'auteur.
Navigation logique entre les chapitres La structure du livre sera correctement interprétée par les dispositifs de lecture.
Référence à la pagination du livre imprimé Le livre peut être utilisé en complément de sa version imprimée, la pagination de référence étant préservée.
Index fonctionnels Un ou des index sont présents dans le contenu du livre. Ils sont composés avec des liens hypertextes et permettent d'accéder aux points de référence indexés.
Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Abhijit V. Banerjee

Abhijit V. Banerjee (et Esther Duflo) ont reçu le prix Nobel d'économie en 2019. De réputation
internationale, tous deux sont professeurs d'économie au MIT (Massachusetts Institute of Technology).
Ils y ont cofondé et y co-dirigent le J-PAL, laboratoire d'action contre la pauvreté. Ils ont signé, en 2012,
Repenser la pauvreté (Seuil).
Lorsqu'il est aux fourneaux, soit quasi chaque jour de l'année, AB est totalement concentré sur ce qu'il
prépare, notamment sur la succession des étapes de la cuisson, particulièrement le temps nécessaire à
la révélation de la saveur d'une épice, une caractéristique de la cuisine indienne. Cette cuisine est celle
de son enfance à Kolkata (ex Calcutta).
« Chose rare dans ma génération, ma mère travaillait : elle était professeure d'économie, comme mon
père d'ailleurs. À mon adolescence, j'avais quinze ans, elle a pu se faire aider par un cuisinier, qu'elle
encadrait dans les grandes lignes. La cuisine m'a toujours intéressé, je les observais et je servais
de petite main, pour écosser les petits pois par exemple. »
Après ses études à Delhi, il poursuit sa formation aux États-Unis pour obtenir, en 1988, un doctorat
à Harvard. Il a 27 ans. La cuisine ne quittera pas le futur professeur qui, en plus, y prend du plaisir.
Le répertoire de la cuisine familiale des premiers moments, bengalaise et indienne en général, s'étoffera
rapidement.

Esther Duflo

Esther Duflo est économiste, professeur au Massa-chusetts Institute of Technology (MIT) et directrice du laboratoire d'action contre la pauvreté Abdul Latif Jameel. Spécialiste du développement, elle est reconnue pour ses méthodes de travail novatrices et ses expériences menées sur le terrain. Elle est professeur associé au Collège de France pour l'année 2008-2009 dans la chaire Savoirs contre pauvreté.

empty